Le barbare érudit

Je mange du phoque cru avec mes mains en lisant du Baudelaire.

Instantané

leave a comment »

L’été. Les vacances. Le bon temps entre amis, en famille.

L’été. Le repos. La lecture de tous ces livres dans la bibliothèque.

L’été. La musique. Le vagabondage dans la foule bigarrée d’un festival.

L’été. Le cinéma. Les « blockbusters » et autres plaisirs coupables.

L’été. La politique. Les promesses vides de la corruption à peine voilée.

L’été…

Publicités

Written by Le barbare érudit

8 juillet 2012 à 10 h 41 min

Publié dans Cabotinage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s