Le barbare érudit

Je mange du phoque cru avec mes mains en lisant du Baudelaire.

Le cerveau

with 7 comments

Deux images. Appelons-les image 1 et image 2 respectivement. Regardons-les ensemble et tentons d’en extraire le sens.

Le cerveau de ma femme

Mon cerveau

Image 1 nous montre un ensemble ordonné de libellules en plastique métallisé pointant tous dans la même direction. Image 2 nous montre plutôt un ensemble confus de libellules faites du même plastique métallisé qui semblent partir dans toutes les directions.

Nous sommes ici en face d’une métaphore. La métaphore est la suivante : image 1, c’est le cerveau de ma femme. Il est ordonné, et sa pensée est claire. C’est aussi la façon dont ma femme fonctionne dans la vie. Elle aime l’ordre, l’organisation et la structure. Bref, que les choses soient droites et bien faites.

Image 2, c’est mon cerveau. Il est désorganisé, et ma pensée part dans toutes les directions. C’est aussi souvent la façon dont je fonctionne dans la vie. J’aime le chaos, le désordre, je me complais dans la folie quotidienne de la dernière minute et des structures en apparence instables. Bref, j’aime ne pas savoir ce qui m’arrivera.

Publicités

Written by Le barbare érudit

5 janvier 2012 à 15 h 33 min

Publié dans Cabotinage

7 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Je suis bien content.
    Enfin je sais que je suis une libellule.

    le neurone

    le neurone ectopique

    5 janvier 2012 at 16 h 40 min

  2. Je pense que j’ai deux cerveaux.

    C.

    5 janvier 2012 at 20 h 24 min

  3. Vous vous complétez bien! En autant que vous respectiez et sachiez apprécier le mode de fonctionnement différent du vôtre, l’ordre et la fantaisie peuvent amener l’équilibre. Avec vous, elle a trouvé l’imprévu, avec elle, vous savez que quelqu’un a pensé à tout. Et puis, vous l’entraînez probablement de temps en temps dans votre folie et elle vous rend plus raisonnable quand c’est nécessaire. Pas pour rien que vous vous êtes choisis.

    Une femme libre

    6 janvier 2012 at 10 h 52 min

  4. Je ne te comprends pas du tout. Le chaos, le désordre, être à la dernière minute etc cela ne vous fait pas peur ?

    Quand je me laisse aller et que je deviens comme vous je me sens tout insécure, plus en contrôle.

    Être « on top of my things » m’évite bien des écueils et de l’anxiété.

    P.S. D’accord avec le commentaire de Une femme libre.

    Gral

    11 janvier 2012 at 9 h 46 min

  5. je suis une femme et l’image de mon cerveau correspond à votre 2e image, est-ce grave ?
    au fait Le Globe appartient à quelle mouvance ?

    Corinne, de France, à Valence…

    romanzini

    24 juin 2012 at 9 h 58 min

    • Non. Ce n’est pas grave. Je dirais même qu’il s’agit d’une excellente nouvelle!

      Pour le globe, c’est de gauche. Principalement. Et c’est très citoyen sans réelle affiliation. Mais faudrait surtout en parler à Renart.

      Le barbare érudit

      19 décembre 2012 at 20 h 50 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s