Le barbare érudit

Je mange du phoque cru avec mes mains en lisant du Baudelaire.

Non, le peuple n’a pas toujours raison

with 19 comments

Lu sur Cyberpresse :

Laurie tranche : « Le peuple a raison. C’est le principe de la démocratie. Si le peuple n’est pas d’accord, alors il y a un problème. »

Désolé, mais, non, le peuple n’a pas toujours raison. En fait, j’irais jusqu’à dire que le peuple a rarement raison.

Je pense à l’époque romaine où, durant les Jeux, le césar faisait appel à la plèbe réunie dans le stade à la fin des combats et leur demandait s’il devait gracier ou non les combattants. Y avait-il réellement d’autres choix que celui d’accorder la grâce à ces innocents? Ou encore à l’époque médiévale quand on se bousculait pour assister à ces sois-disant procès pour sorcellerie et qui se terminait invariablement par un bûcher que le peuple réclamait à cor et à cri!

Sont-ce là les marques d’un peuple qui a raison?

À ça on répondra que depuis, le peuple a évolué, qu’il a dépassé cette barbarie primitive et qu’il sait maintenant faire preuve de raison dans son jugement de la chose publique. Vraiment? Je n’en suis pas convaincu. La réaction que j’observe suite au jugement rendu dans l’affaire Turcotte est tout sauf empreinte de jugement et de raison. C’est une réaction viscérale et émotive beaucoup plus proche de l’appel au bûcher du moyen-âge que de la raison et de la retenue.

Oui, le crime est horrible et innommable. Oui, c’est un jugement choquant et inattendu. L’incompréhension face à une folie aussi grande exige une explication. Même lorsqu’il n’y en a pas.

Sauf que toute cette indignation, aussi légitime soit-elle, ne trouvera pas d’exutoire dans quelque jugement que ce soit. Parce qu’au fond, ce n’est pas justice qui est demandé, c’est vengeance, c’est un exemple à servir aux autres tentés de reproduire une telle folie! Ce sont ces cadavres qu’on laissait pendus à l’entrée des villes du moyen-âge afin de dissuader les éventuels criminels d’y venir y perpétrer leurs viles actions. On n’accepte pas que deux enfants aient été tués par leur propre père!

C’est en cela que je crois que le peuple ici se trompe. Non, le peuple n’a pas toujours raison. Et la justice n’a pas à plaire à la plèbe. La justice se doit d’être indépendante et surtout, juste. Surtout lorsque ça blesse. Surtout lorsque le peuple s’en plaint.

Publicités

Written by Le barbare érudit

27 juillet 2011 à 13 h 20 min

Publié dans Réflexion

19 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. J’ai lu ce texte et j’ai eu la même réaction que toi. La même. Je me suis abstenu de commenter l’affaire Turcotte pour diverses raisons. Mais tu as raison: le peuple n’a pas toujours raison. Cela fait sa beauté et son horreur.

    D’ailleurs, les pères de la constitution américaine se méfiait de la démocratie à cause de cet aspect.

    le prof masqué

    27 juillet 2011 at 13 h 29 min

  2. C’est tellement bien dit Barbare! Ce passage : « ce n’est pas justice qui est demandé, c’est vengeance » est tellement clair sur le sujet. On ne veut pas la justice, on veut punir, faire mal… Le peuple se détache assez difficilement de ses sentiments premiers… ce que la justice doit faire (et c’est ce qu’elle a probablement fait dans cette affaire Turcotte. Jugement que je respecte.)

    Gabriel

    27 juillet 2011 at 13 h 39 min

  3. Pour continuer ta réflexion, je t’invite à lire ce billet que j’ai écrit voilà pas si longtemps :

    http://www.renartleveille.com/le-sacre-aujourdhui/

    Renart Léveillé

    27 juillet 2011 at 13 h 40 min

    • Excellent texte et tout à fait en lien avec ce que j’ai écrit. Merci.

      lebarbareerudit

      27 juillet 2011 at 15 h 33 min

    • Voici ce que j’ai écrit comme commentaire sur FB il y a quelques semaines…

      « Je comprends les gens d’être offusqués par le verdict mais bon… je sais pas trop, je trouve que ça ressemble à une chasse aux sorcières menée par la Grande Inquisition. Plus ça change, plus c’est pareil. Est-on vraiment différent de la populace médiévale? C’est ce que je me demande depuis quelques jours…
      July 6 at 11:00pm »

      ZeNurse

      27 juillet 2011 at 15 h 37 min

  4. Bien dit Barbare. J’ai demander à certain indignés ce que représentais pour eux la justice suite à cet acte. Aucun ne fût en mesure de me répondre, préférant détourner le sujet.

    Je souhaite, personnellement, à aucun d’entre eux d’être affecter d’une maladie mentale car j’ignore si ils seront aptes à la gérer. Je ne souhaite pas non plus qu’ils apprennent qu’un de leur proche en aillent une car j’ignore si ils vont l’accepter. Il y a tant d’incompréhension face au maladies mentales que les gens on tendance à réagir dans la violence plutôt qu’essayer de comprendre.

    Félix

    27 juillet 2011 at 15 h 36 min

  5. « Ou encore à l’époque médiévale quand on se bousculait pour assister à ces sois-disant procès pour sorcellerie et qui se terminait invariablement par un bûcher que le peuple réclamait à cor et à cri! »

    Je veux pas (particulièrement) être chiant, mais ça c’est un gros cliché qui n’a pas grand-chose à voir avec la réalité.
    Commentaire similaire pour ZeNurse: la Sainte (pas « Grande ») Inquisition était une institution éminemment élitiste, rien à voir avec la réaction populaire dans l’affaire Turcotte, qui ressemble plus à un lynchage façon western.

    Pas que ça change vraiment vos propos, remarquez… mais j’ai de la misère à me retenir de ce genre de petites mises au point.

    Déréglé temporel

    27 juillet 2011 at 16 h 58 min

    • Je sais que je faisais dans la caricature, mais le fond du propos reste le même : que le peuple fait rarement preuve de jugement.

      Le barbare érudit

      27 juillet 2011 at 18 h 41 min

      • Barbare, ce n’est pas si caricatural que cela. Ce n’est qu’une question de nuances et de métaphores, choses que certaines gens comprennent peu…. mais bon; j’en sais pas grand chose, malgré le fait que je suis historienne ET infirmière… 😀

        ZeNurse

        27 juillet 2011 at 19 h 39 min

      • Ouioui, c’est ce que j’ai dit, ça ne change pas votre propos, avec lequel je suis d’accord.

        Déréglé temporel

        28 juillet 2011 at 4 h 02 min

    • Déréglé temporel, vous êtes d’une suffisance qui me fait penser aux « oui mais » qui prolongent les cours universitaires en butant sur des détails… mais qui suis-je pour vous contredire?

      ZeNurse

      27 juillet 2011 at 19 h 41 min

  6. Ça n’a rien d’une contradiction, ça ressemble plutôt à une insulte (et je vous assure que cette fois, la nuance n’a rien d’anodine). Enfin, mon but n’était pas d’être désagréable, donc si cette petite mise au point vous a froissé, je m’en excuse.

    Déréglé temporel

    28 juillet 2011 at 3 h 53 min

    • Excuses bien volontiers acceptées, désolée d’avoir réagi de cette manière, je ne voulais pas vous insulter; l’impulsivité est un bien vilain défaut et malheureusement un des nombreux que je possède. J’ai été sur la défensive et m’en excuse humblement.

      ZeNurse

      28 juillet 2011 at 21 h 42 min

  7. Non, le peuple n’a pas toujours raison. Je suis d’accord.
    Cependant, dans cette histoire tragique, il ne s’agit pas que de vengeance ou de lynchage, que je déplore. Tous ne versent pas dans la réaction émotive et exempte de raison. Je ne peux me prononcer tant c’est complexe. Je vous invite néanmoins à entendre l’entrevue de la juge Ruffo qui soulèvent plusieurs questions sur le procès et le verdict. Selon elle, il faut repenser la façon de faire avec jury, puis s’attarde à la « logique implacable » de Me Poupart qui a excellé dans cette cause. Elle aborde le leadership et la dynamique qui s’exercent ds jury.
    http://www.985fm.ca/audioplayer.php?mp3=105683
    D’autre part, les troubles de l’adaptation avec anxiété, le narcicissme sont des problèmes de santé mentale différents de la schizophrénie (dissociation, hallucinations, etc) qui peut mener à une perte de contact avec la réalité.
    Voilà, je ne pouvais retenir mon petit grain de sel.

    Hélène

    28 juillet 2011 at 9 h 30 min

    • En réaction à Hélène….
      L’avocat de Guy Turcotte a fait un excellent boulot. On oublie ce fait quand on aborde cette cause. On ne peut en dire autant de la Couronne. Faut-il remettre en question tout le système judiciaire pour autant? Le fait qu’on puisse appeler du verdict en affirmant que le juge aurait erré dans ses directives aux jurés montre que tout ne serait pas parfait, mais que des moyens de remettre en question un choix qui serait erroné existent. C’est bon signe, non?

      Là où l’on peut se questionner, c’est sur les motivations de cet appel. Motifs de droit ou réaction «politique»?

      http://www.ledevoir.com/societe/justice/328289/affaire-guy-turcotte-faire-confiance-a-l-independance-du-jury
      http://www.ledevoir.com/societe/justice/328288/affaire-guy-turcotte-quel-risque-de-contamination-quand-tant-de-quebecois-sont-outres-du-verdict

      Le professeur masqué

      29 juillet 2011 at 11 h 52 min

      • Je suis inspirée par mon récent cours Éthique et enseignement, où je puise quelques éléments de réflexion. La punition ne doit pas être une vengeance en aucun temps. La punition ne doit pas être un châtiment physique ou violent. La société s’est donnée des modalités afin de réguler les actes proscrits par la collectivité. La punition c’est permettre à l’individu de rembourser une dette ( ou payer une amende ) à la société. Sans punition, la société devient anarchique. Je sais que la prison, ses coûts, sa valeur comme réhabilitation sont un autre débat complexe. Aucune punition ne rendra les enfants, mais elle servira à démontrer qu’un geste fautif ne peut rester impuni. Dans une classe, que pense-t-on de l’enseignant qui passe sous silence des comportements fautifs de la part d’un élève, qui n’administre pas la punition (pédagogique) dans ce cas? ou qui excuse l’élève pour des motifs erronés?
        Quant à la défense pour troubles mentaux, je ne peux me prononcer, n’ayant pas assistée au procès.Je respecte le jury. Je n’aurais pas voulu être à leur place et avoir la responsabilité du verdict, d’avoir à déterminer entre des opinions de psychiâtres qui divergent. Il semble que des éléments témoignant de la colère de G.T. n’ont pas pu être admis en preuve. Doit-on remettre en question le système judiciaire parce que le juge aurait erré ds ses directives? Je ne sais pas.Un appel, à tout le moins.
        Dilemme éthique ? Valeurs morales qui s’opposent ? Pas ici, il s’agit d’une question de droit et de justice qui doit être bien rendue. Une faute aurait été commise et la punition n’aurait pas été octroyée.
        Je souhaite que M.Turcotte puisse être bien dans sa peau un jour, et qu’il travaille bénévolement pour la société, mais qu’il reçoive un verdict qui soit conforme à la réalité de sa maladie et des événements qui ont mené au drame.
        Je ne connais rien au droit mais, en citoyenne normale et qui ne fréquente pas les tribunes TVA et page FB, je ne rejoins pas vraiment ces textes d’opinions publiés aujourd’hui ds le Devoir ( voir liens de Prof masqué ci-dessus). Je rejoins certains commentaires publiés en réponse à ces textes.
        Je ne reviendrai pas sur ce sujet sur lequel je n’ai pas la compétence de juger. Je devrais me garder de réagir…mais c’est plus fort que moi. Avec mes respects, Prof masqué et Barbare Érudit.

        Hélène

        29 juillet 2011 at 23 h 35 min

  8. Je trouve que tu as une des réactions les plus sensée, empreinte de compréhension et d’intelligence, que j’ai pu lire sur le sujet. Vraiment. Je suis toute en accord avec toi. Et c’est même le texte le plus honnête et réaliste que j’ai pu lire sur l’affaire, et crisse que j’en ai (trop) lu. Je suis impressionnée.

    Mais mon coeur de mère, c’est vrai, est déchiré et réclame une pendaison pure et simple! Oui, de la vengeance. Même si je sais que ça ne résoudrait rien et ramènerait pas les enfants. Je sais. J’suis une humaine pleine de travers.

    Charlotte

    28 juillet 2011 at 17 h 29 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s