Le barbare érudit

Je mange du phoque cru avec mes mains en lisant du Baudelaire.

Brève

with one comment

Ça fait un bout que je n’ai pas posté une brève. Le groupe Barren Earth est une découverte relativement récente que j’aime beaucoup. Ils font dans le mélo-death progressif. Sur leur premier et très prometteur album Curse of the Red River, ils nous font une magistrale démonstration de la façon dont il faut clore un album. La pièce Deserted Morrows est absolument sublime.

Publicités

Written by Le barbare érudit

22 juin 2011 à 10 h 36 min

Publié dans Musique

Une Réponse

Subscribe to comments with RSS.

  1. Très bon ! Les Finlandais sont vraiment les rois du mélodeath !

    Darwin

    22 juin 2011 at 20 h 14 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s