Le barbare érudit

Je mange du phoque cru avec mes mains en lisant du Baudelaire.

Au delà de LaTex

with one comment

J’ai déjà abordé ce sujet à deux reprises. Je parle ici de l’environnement de préparation de document LaTeX.

Je crois toujours que LaTeX est un excellent outil pour écrire des textes qui seront imprimés, mais je comprends que plusieurs pourraient trouver la courbe d’apprentissage plutôt abrupte. C’est que, en effet, ce ne sont pas tous les ours qui ont envie d’apprendre à programmer, même un outil relativement simple comme LaTeX.

Il existe cependant d’autres possibilités qui permettent de tirer avantage du système LaTeX sans avoir à en apprendre toutes les subtilités. Je pense ici à Markdown et à MultiMarkdown.

De kossé?

John Gruber est le créateur de Markdown. Il s’agit d’un outil de conversion qui prend du texte et qui le transforme en HTML. L’idée est d’écrire normalement avec seulement quelques balises simples et naturelles à apprendre et laisser l’outil convertir le tout en code HTML.

Ainsi, plutôt que d’écrire quelque chose comme

on écrit

ce qui, comme on peut le constater, est tout de même plus facile à retenir que le code HTML.

Mon objectif n’est pas ici de faire un cours sur la syntaxe de Markdown. Je vous invite à visiter la page Markdown de Gruber sur son site pour en apprendre davantage sur cet outil.

Quel lien avec LaTeX, dites-vous? J’y arrive. En passant par Multimarkdown. Il s’agit d’une extension de Makdown qui ajoute certains éléments de syntaxe pour couvrir des aspects non couverts par Markdown. Entre autres, Multimarkdown ajoute les notes en bas de page, les tableaux et la bibliographie.

Là où Multimarkdown brille, c’est dans le fait qu’il est possible de l’utiliser pour générer un document LaTeX et ainsi profiter du système LaTeX et de ses forces, à savoir, la composition et la mise en page de documents structurés, sans avoir à se préoccuper d’en connaître la syntaxe et le fonctionnement.

À découvrir si vous écrivez le moindrement.

Publicités

Written by Le barbare érudit

27 mai 2011 à 13 h 38 min

Publié dans Techno

Une Réponse

Subscribe to comments with RSS.

  1. Le latex, est-ce pour les textes qui sont ni courts nylon ?

    Darwin

    30 mai 2011 at 20 h 48 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s