Le barbare érudit

Je mange du phoque cru avec mes mains en lisant du Baudelaire.

« Tous des crosseurs »

with 3 comments

Mettons que ça soit vrai. Mettons que tous les politiciens, quels qu’ils soient, soient des crosseurs. Qu’est-ce que ça change?

Ma question est légitime. Qu’est-ce que ça change que tous les politiciens soient des crosseurs? Est-ce que ça nous permet de conclure que la démocratie ne sert à rien? Est-ce que ça nous permet de conclure que nous serions mieux servis sans eux?

Qu’arriverait-il sans politiciens?

Je suis incapable de croire que tous les politiciens soient des crosseurs. Pour moi, sorry, no compute. Ça ne tient tout simplement pas la route, ni ne fait aucun sens.

Est-ce possible que les politiciens prêchent pour leur paroisse? Tout à fait. Est-ce possible qu’ils exagèrent les faits, qu’ils en ajoutent, qu’ils ne donnent pas toujours toute l’information requise pour se faire une véritable idée des enjeux auxquels nous devons faire face? Absolument.

Ça n’en fait pas pour autant des crosseurs.

Il existe une telle chose que l’on nomme le service public. Ce sont des hommes et des femmes qui se dévouent pour le bien commun, afin d’améliorer la qualité de vie de tous les citoyens d’un État. Et je crois que dans l’ensemble, les politiciens ont à cœur de bien servir le public.

J’insiste sur « dans l’ensemble ». Parce que oui, il y aura toujours des escrocs et des gens malhonnêtes pour tenter de tirer avantage de toute situation quelle qu’elle soit. Comme dirait quelqu’un que je connais bien : tant qu’il y aura de l’homme, il y aura de l’hommerie.

Ce qui est malheureux, c’est que comme dans tout autre domaine d’activité, la loi du 80/20 s’applique presque parfaitement. C’est-à-dire qu’on passe 80% de notre temps à nous occuper de 20% des problèmes. En transposant ça dans le monde politique, on remarque que 20% de crosseurs monopolisent 80% de l’attention, ce qui fait qu’on généralise à l’ensemble des politiciens les agissements de cette minorité.

Tous des crosseurs?

Non.

Publicités

Written by Le barbare érudit

21 avril 2011 à 15 h 14 min

3 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Ce type de croyance très répandue ne peut que faire l’affaire du 20 %. Lorsque les citoyens se désintéressent de la politique, ils ont le chemin libre et nous en payons tous les conséquences.

    Darwin

    21 avril 2011 at 20 h 07 min

  2. C’est vrai ça. Le noir et le blanc, c’est un concept d’absolu impossible. Soyons gris.

    Eldiablo Minouchka

    22 avril 2011 at 10 h 24 min

  3. le noir et le blanc c’est même pas des couleurs !!!

    rainette

    26 avril 2011 at 20 h 14 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s