Le barbare érudit

Je mange du phoque cru avec mes mains en lisant du Baudelaire.

Des milliards de planètes de taille terrestre dans la Voie lactée | Astronomie et espace

with 10 comments

Des milliards de planètes de taille terrestre dans la Voie lactée | Astronomie et espace

Un extrait :

« Les données récoltées nous disent que notre galaxie […] compte au moins 46 milliards de planètes de la même taille que la Terre… »

46 milliards de planètes… milliards!

Shit…

Et après on viendra dire qu’il n’y a pas de vie ailleurs dans l’univers…

Publicités

Written by Le barbare érudit

28 octobre 2010 à 19 h 30 min

Publié dans Général, Réflexion

10 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Statistiquement, ça veut dire qu’il y a un extraterrestre qui ressemble à La Poune quelque part. hallucinant.

    Le professeur masqué

    28 octobre 2010 at 19 h 36 min

  2. Le fait qu’il y a des planètes de la même taille ne signifie pas nécessairement qu’il y a de la vie ailleurs. Les conditions atmosphérique ne sont peut-être pas propice au développement de la vie, tel que nous la connaissons. Vénus est de taille similaire à la Terre, pourtant, aucune vie n’est possible sur celle-ci. De plus, rien ne nous empêche de croire que la vie peux se développer sur une planète de taille supérieur ou inférieur à la Terre. 46 milliards de planètes semblable à la Terre, c’est 46 milliards de chance d’avoir une planète identique à la nôtre… mais comme à la loterie, ça veux pas dire qu’il y aura une gagnante.

    Félix

    28 octobre 2010 at 21 h 47 min

  3. Et dire que c’est maintenant que nos imminents savants se rendent compte que nous ne sommes pas les seuls dans cette galaxie ? Diantre, les neurones de ces messieurs se sont mis à courir à toute vitesse !

    Ce n’est pourtant pas compliqué : si nous existons, alors pourquoi pas d’autres formes de vies ailleurs ? Le Big Bang à eu lieu des milliards d’années plus tôt et s’il a créé notre monde, alors je crois que c’est le cas pour d’autres mondes dans notre galaxie… Non ?

    Jean-François

    28 octobre 2010 at 22 h 23 min

  4. http://www.cyberpresse.ca/sciences/astronomie-et-espace/201001/25/01-942789-selon-toute-probabilite-la-vie-existe-ailleurs-que-sur-terre.php

    Félix a raison, ce n’est pas la taille de la planète mais la réunion de conditions gagnantes au développement de la vie.

    Ceci dit, il ne faut pas perdre de vue qu’une forme de vie plus avancée peut *aussi* nous découvrir/observer, et, avant que nous le fassions. Elle peut aussi décider, ou pas, d’entrer en contact. Selon ses intentions, que j’imagine assez mal autrement que bienveillantes.

    Du même coup, une forme de vie moins évoluée risque plus d’être le fruit de notre découverte et potentiellement plus problématique.

    aevus

    31 octobre 2010 at 6 h 58 min

  5. Il faut lire Civilisations extraterrestres de Isaac Asimov, (Extraterrestrial Civilizations en anglais) dans cet ouvrage qui date de 1979 Asimov se penche sur la question de la vie extraterrestre, avec une prudence toute scientifique. La démonstration est assez convaincante et le demeure à ce jour.

    En gros…

    Existent-ils ? Oui, mathématiquement c’est une certitude.

    Entrerons nous en contact avec eux ? Non, ça aussi c’est presque certain.

    Et pour votre curiosité, une réponse qu’il donna, il y a bien des années, à la question …faudrait il les contacter ?

    http://www.examiner.com/skepticism-in-national/was-isaac-asimov-right-about-contacting-extraterrestrial-civilizations

    Louis

    3 novembre 2010 at 21 h 49 min

  6. On ne réalise pas à quel point les distances qui nous séparent sont grandes. Ce qui fait que lorsque nous regardons toutes ces étoiles, et maintenant, ces planètes, nous ne les regardons pas « maintenant », mais bien dans le passé, des milliers et des millions d’années dans le passé.

    De plus, toujours à cause de ces distances, même s’il existait des civilisations plus avancées que nous, ce dont je n’ai jamais parlé soit dit en passant, il est fort peu probable que nous ne puissions jamais nous rencontrer.

    Donc, lorsque je parle de vie ailleurs dans l’univers, et toutes les découvertes astronomiques tendent fortement à démontrer qu’il s’agit là d’un fait, je ne parle pas nécessairement de vie intelligente, bien que je crois qu’il y en a, mais bien de vie, tout simplement, c.-à-d. de forme d’organisme complexe qui se reproduit et évolue.

    lebarbareerudit

    14 novembre 2010 at 12 h 54 min

  7. Pas besoin d’aller bien loin pour cela. Les scientifiques espère découvrir de la vie sur Europe, le satellite de Jupiter, enfoie sous sa glace. Mais bon, nous ne le saurons pas avant 2015 si je me souviens bien.

    Félix

    15 novembre 2010 at 13 h 13 min

  8. Statistiquement : combien de « Barbare érudit » dans notre galaxie ? et cela multiplié par les milliards de galaxies dans notre univers ?
    J’ai le vertige !

    alain

    16 novembre 2010 at 8 h 00 min

  9. Statistiquement : combien de « Barbare érudit » dans notre galaxie ? et cela multiplié par les milliards de galaxies dans notre univers ?
    J’ai le vertige !

    alain

    16 novembre 2010 at 8 h 04 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s