Le barbare érudit

Je mange du phoque cru avec mes mains en lisant du Baudelaire.

La vraie progression | Marie-Claude Lortie

with 14 comments

La vraie progression | Marie-Claude Lortie

À la réunion de parents, je prends la maîtresse à part. «Vous savez, madame, lui ai-je expliqué, je suis journaliste et donc bien placée pour vous le dire: par définition, les articles de nouvelles dans les journaux sont écrits en quatrième vitesse. Est-ce vraiment avec ce matériel que vous voulez enseigner l’écriture, la grammaire, l’orthographe?»

Savez-vous ce qu’elle m’a répondu?

«Je prends ce que j’ai, et les journaux que j’apporte aux enfants sont gratuits, on les donne dans le métro. Si c’est Le Devoir que vous voulez qu’ils lisent, oubliez ça. Êtes-vous capable, vous, de lire un de leurs articles jusqu’à la fin? Pas moi.»

Fuck! J’ai juste envie de pleurer…

Publicités

Written by Le barbare érudit

13 août 2010 à 11 h 34 min

Publié dans Affaires scolaires

14 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Quoi??? La dame n’est pas capable de finir un article du devoir??? C’est terrible!

    Gabriel

    13 août 2010 at 11 h 54 min

  2. Bordel! C’est pétri de préjugés à l’égard du devoir. En pensant de la sorte, je ne suis même pas sûr qu’elle ait essayé d’en lire un …

    Par contre, il faut souligner qu’il est vrai qu’on travaille avec ce que l’on a en éducation et vaut mieux un journal gratuit que rien du tout.

    Le prof masqué

    13 août 2010 at 12 h 42 min

    • Bien dit! Elle n’a peut-être jamais lu un article du devoir… elle est peut-être intimidé par la réputation qu’il a… Je ne sais pas.

      Il est vrai qu’on fait avec ce qu’on a et c’est louable, mais ce bon argument avec le précédent fait un amalgame assez… douteux.

      Gabriel

      13 août 2010 at 12 h 46 min

  3. Moi aussi ça me désole beaucoup, mais ça ne me surprend pas: on ne suggère pas aux jeunes les plus brillants et les plus cultivés d’aller en enseignement, c’est une job de « loser »…

    Je me console en me disant qu’il y a aussi peut-être des journalistes qui ne lisent pas le Devoir et qui n’ont jamais entendu parler de Chomsky ou de McLuhan.

    Ceci dit, Mme Lortie oublie de préciser l’âge de son enfant. Au 1er-2e cycle primaire, lire le Devoir, est-ce une priorité? Pas sûre… De mon côté, je m’assurerais que mes élèves maîtrisent des tâches de lecture de leur niveau avant d’aller de ce côté. Ça ne veut pas dire que des tâches du niveau de ces élèves doivent être de qualité médiocre, loin de là.

    Je peux aussi comprendre (mais pas nécessairement excuser) l’enseignante qui choisit un tabloïd gratuit: ça permet d’avoir 20-25 copies. On peut à la limite retourner la mauvaise qualité du matériel de son bord: si on pousse l’exercice en faisant corriger les fautes qu’il pourrait y avoir dans l’article, en demandant de le récrire en l’enrichissant et en faisant réfléchir les élèves sur l’importance de s’exprimer sans faute en se basant sur l’article qu’ils viennent de corriger, on est pas mal plus gagnant…

    Finalement, ça montre qu’en éducation, les considérations monétaires et matérielles sont parfois plus importantes que la qualité: il faut se débrouiller avec les moyens du bord. Ça ne devrait pas être ainsi, évidemment.

    Malgré tout, j’ai trouvé la dernière partie de l’article méprisante pour tous les enseignants, sachant que Mme Lortie n’est pas exactement une spécialiste du milieu scolaire (je préfère Mme Dion-Viens du Soleil) et qu’elle se base surtout sur des cas d’espèce afin de généraliser. C’est quand même dommage que ces « quelques enseignants médiocres » pourrissent tout le panier et font payer les autres, comme dans tous les domaines.

    LeProf

    13 août 2010 at 12 h 45 min

    • Repaire… Mais est-ce son titre ? Ce sont souvent les chefs de pupitre qui imposent les titres.

      Darwin

      14 août 2010 at 10 h 24 min

      • En effet, j’aurais préféré « repaire ».
        Ce n’est peut-être pas tant une faute qu’un choix discutable… Et il n’est peut-être pas le sien comme vous le dites.

        Le Prof

        14 août 2010 at 10 h 31 min

  4. Je pleure avec toi Barbare.

    Cannelle

    13 août 2010 at 12 h 57 min

  5. Je tiens à préciser que mon amère déception est directement liée à la réaction de l’enseignante qui s’avoue incapable de lire un article du devoir jusqu’à la fin. Je trouve ça à la fois désolant et triste. Parce que le message sous-jacent est le suivant : les enseignants n’ont pas de culture et n’ont pas le désir de pallier à cet état.

    Je sais que ce n’est pas le cas de tous les enseignants, qu’il y en a une multitude qui sont cultivés et qui possède ce désir, cette passion de transmettre leurs connaissances, mais il y en a aussi de nombreux qui ne possèdent pas cette fibre. C’est ça qui me fait pleurer.

    lebarbareerudit

    13 août 2010 at 13 h 01 min

    • C’est exactement ce qui m’a pris à la gorge.. argh! Tsé, je suis pas allée à l’université, mais je me « culture » pareil. J’aime la langue. J’aime apprendre. Je suis curieuse et je crois qu’on peut donner le goût aux gens d’être curieux et d’en savoir plus!!! Mais tsé, de lire qu’une prof est incapable de lire un article du Devoir jusqu’à la fin .. gloups! J’ai mal à ma culture. Puis quesque je suis supposée avoir comme confiance envers le personnel qui enseigne à mon fils de 9 ans??!! Damn!

      Charlotte

      14 août 2010 at 22 h 40 min

  6. hoo damn! J’ai publié ça sur facebook ce matin! J’en revenais juste pas.

    Faites des enfants.

    On va en faire des cobayes à révolution scolaire…

    Charlotte

    13 août 2010 at 15 h 18 min

  7. Et madame Lortie, il lui arrive de penser aux bons profs? Ou elle ne fait juste chiâler? C’est souvent ce genre d’articles qui aide à répandre auprès du public le préjugé que nous sont TOUS des incompétents.

    Le prof masqué

    14 août 2010 at 2 h 02 min

    • D’après ce que j’ai pu lire sur son blogue, les bons profs seraient ceux qui pensent comme elle… Je n’ai pas manqué l’occasion de lui faire part de mon désaccord là-dessus.

      Le Prof

      14 août 2010 at 10 h 34 min

  8. Je me noie dans mes larmes.

    renartleveille

    14 août 2010 at 17 h 28 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s