Le barbare érudit

Je mange du phoque cru avec mes mains en lisant du Baudelaire.

De la technologie

with 3 comments

Nous étions au Ikea de Montréal, vous savez, celui sur Cavendish. Nous cherchions des choses pour notre petit chez nous et l’envie me prend d’aller voir le dernier film de Nolan, Inception. Ce film dont tout le monde parle, les critiques étant généralement dithyrambiques. Mais voilà, sachant que c’était soir de première, je m’attendais à ce qu’il soit difficile, voir impossible, d’obtenir des billets sur place, au cinéma.

C’est alors que je sors mon iPad et que je tape sur l’icône de Safari. La dernière page web visitée se charge automatiquement, je tape dans la barre d’adresse, puis sur le petit ⊗, ce qui efface l’adresse du site et fait apparaître le clavier virtuel de l’iPad. Je tape « cinemamontreal.com » et j’appuie sur accéder. Le site se charge en quelques secondes.

Je cherche alors où le film pourrait bien jouer en cette soirée de première. Il joue au Colossus de Laval, membre de la chaîne Cineplex. Je tape « cineplex.com » et je me retrouve sur le site de la célèbre chaîne de cinéma. Je trouve la page du Colossus de Laval et j’achète mes billets en ligne. Je n’ai jamais quitté le Ikea où ma femme et moi déambulons lentement sans trop nous soucier de ce qui se passe autour! Quelques secondes plus tard, je reçois mes billets par courriel, je vérifie que le tout est correct et nous poursuivons nos activités.

Le soir venu, nous nous rendons sur place, nous nous présentons directement à l’entrée des salles et là, je sors mon iPad, je tape sur l’application Mail, j’ouvre le courriel contenant les billets et le commis scan directement sur l’écran de mon iPad le code-barre des billets électroniques que j’ai acheté l’après-midi même. Nous pénétrons dans la salle obscure pour y regarder l’excellent Inception.

Jamais je ne me serais imaginé un tel scénario il y a à peine dix ans. Et même cinq ans. La technologie nous permet aujourd’hui d’avoir accès pratiquement partout et en tout temps à la toile et à tout son contenu, immense, pratiquement sans fin. Le iPhone et les autres téléphones multifonctions, véritables ordinateurs de poche, ainsi que l’iPad ouvrent une toute nouvelle façon d’interagir non seulement avec la technologie, mais entre nous et avec les produits et services qui nous sont offerts.

Durant tout l’été, ce genre de scénario s’est répété à de nombreuses reprises, dans toute sorte de circonstances. Cette omniprésence de la toile partout dans nos vies devient rapidement incontournable. L’infrastructure de l’information, la toile, a pris un grand nombre d’années à se bâtir, et maintenant nous entrons dans l’ère de son accès en tout point, en tout temps.

C’est un changement important de paradigme. On n’a qu’à penser à toutes ces voitures équipées de système GPS avec carte routière intégrée, à ces cafés internet, aux téléphones multifonctions, aux iPads, aux ordinateurs portables, aux innombrables points d’accès wi-fi. Lorsque je m’imaginais l’avenir, j’imaginais des voitures volantes, des vaisseaux spatiaux, des vêtements futuristes aux lignes étranges, mais je ne m’imaginais pas l’avenir que nous vivons aujourd’hui.

Publicités

Written by Le barbare érudit

12 août 2010 à 20 h 14 min

Publié dans Général, Réflexion

3 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. «mais je ne m’imaginais pas l’avenir que nous vivons aujourd’hui.»

    Pourtant, nous n’apprenons pas. Nous continuons à écouter les futurologues et autres prévisionnistes socio-économiques et technologiques du long terme comme si l’avenir était prévisible dans ces domaines.

    Darwin

    12 août 2010 at 21 h 52 min

  2. scénario, scénario… C’est même pas celui du film! haha

    aevus

    13 août 2010 at 23 h 54 min

  3. Mais ee…hum! Le film lui, tu l’as trouvé comment?

    Personnellement, j’ai aimé pas pire. Mais je suis un peu déçue. Comme si tout allait trop vite. J’ai pas eu le temps de « m’installer » dans le film.

    Mais bon, j’ai quand même eu le temps de (re)tomber amoureuse de Marion ! Ah damn.. j’aimerais être un homme pour l’aimer ! pouhahaha! Je suis tellement hétéro mais elle, je la trouve juste … belle!

    Charlotte

    14 août 2010 at 22 h 48 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s