Le barbare érudit

Je mange du phoque cru avec mes mains en lisant du Baudelaire.

Le saccage conservateur | André Pratte

with 8 comments

Le saccage conservateur | André Pratte

Guidés par leur parti-pris idéologique, par leur ignorance et par leur haine de «l’élite» (i.e. les bureaucrates, les médias, les scientifiques, les artistes…), les conservateurs imposent leurs lubies à la fonction publique, peu importe l’impact sur le moral, l’efficacité et la crédibilité de la machine gouvernementale.

Je partage rarement les opinions de Pratte dans La Presse. Ceci dit, les récents déboires de la politique canadienne m’ont profondément déçu et, pour une rare fois, force est d’admettre je suis tout à fait d’accord avec ce qu’il dit dans son éditorial du jour. Il est grand temps qu’on montre le chemin de la porte à ce gouvernement qui n’a jamais cessé de nuire à la bonne gestion du Canada. Une véritable honte et probablement un legs empoisonné à nos enfants.

Publicités

Written by Le barbare érudit

23 juillet 2010 à 8 h 38 min

Publié dans Politique fédérale

8 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Primo, Harper ferait meilleure figure comme preacher au sein d’une quelconque secte que comme premier ministre… Juste le thème des valeur et idéaux véhiculés par cette bande de morons me dégoûte, alors pas difficile de comprendre ce que je pense du reste…

    Emgee

    23 juillet 2010 at 8 h 49 min

  2. le legs empoisonné… c,est ce qui m’inquiète le plus, surtout avec ce méga-pipeline qui ira des sables bitumeux aux raffineries de Louisiane.

    Le poison est là.

    Moukmouk

    23 juillet 2010 at 9 h 04 min

  3. […] This post was mentioned on Twitter by LeBarbareErudit, Couac. Couac said: RT @LeBarbareErudit Le saccage conservateur | André Pratte: http://wp.me/pnXbJ-9H #recensement […]

  4. Mais qui c’est qu’on va mettre à la place de Harper?

    Cannelle

    23 juillet 2010 at 11 h 17 min

    • T’as raison : faut se séparer!

      lebarbareerudit

      23 juillet 2010 at 11 h 18 min

      • Sûrement, mais en attendant, que faire ? Les dommages qu’il fait s’accumulent. Le pire, c’est qu’au Québec, on peut difficilement le contrer plus qu’on le fait déjà.

        C’est dans les autres provinces que cela se passe et il semble que, peu importe les horreurs qu’il invente, il bénéficie toujours de l’appui d’une part importante de la population. Alors, il continue…

        Darwin

        25 juillet 2010 at 9 h 55 min

  5. Y’a comme une odeur de marde un peu partout… c’est surtout ça mon dilemme! Reste à savoir laquelle des merdes sent le meilleur…

    demijour

    24 juillet 2010 at 12 h 24 min

  6.  »Je partage rarement les opinions de Pratte dans La Presse. »

    …et pourtant!

    aevus

    25 juillet 2010 at 2 h 24 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s