Le barbare érudit

Je mange du phoque cru avec mes mains en lisant du Baudelaire.

Brève

with 2 comments

Ben oui, une autre brève.

Avant aujourd’hui, je n’avais jamais entendu parlé de Spastic Ink. Quel dommage! Il a été ajouté à la liste d’achat de l’été subito presto! Des pièces d’une complexité et d’une virtuosité hallucinante, jazzé et complètement déjantée. Et en plus, c’est rempli d’humour!

Écoutez la pièce Wild Hare, et dites que ce n’est pas tout simplement génial et complètement éclaté?

Ensuite, tapez-vous Mosquito Brain Surgery, et souffrez de jouissance auriculaire.

Publicités

Written by Le barbare érudit

27 juin 2010 à 20 h 51 min

Publié dans Musique

2 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. je tente en un seul commentaire de réagir à tes récentes brèves musicales.
    Merci de nous ouvrir les oreilles, oui ce genre de musique m’est totalement inconnu mais par des extraits choisis je pourrais presque basculer…
    ce que je retiens c’est ce travail permanent, constant sur une structure de base qui ne lâche jamais (on aurait parfois envie de dire hélas…) mais c’est cette obstination qui fait se dégager quelque chose que pédagogiquement tu as appelé une « surprise ». Il va falloir un certain temps pour que je décèle de telles surprises dans des morceaux moins « léchés »mais je ne doute pas que d’autres y parviennent.
    J’y vois aussi une parenté avec certaines oeuvres de la période baroque où l’on retrouve une telle « folie »

    reggiore

    3 juillet 2010 at 18 h 29 min

  2. Salut!
    J’ai bien aimé la pièce mosquito in brain surgery de spastic ink. Tu as raison, c’est bien ‘jazzé’ et le monsieur au-dessus a aussi raison, il y a du baroque là-dessous :o)

    Pour ma part, j’ai entendu des relents d’Uzeb avec un soupçon de brain salad surgery d’Emerson, Lake & Palmer et du rite of spring de Stravinsky. De toute évidence, jouée par des musiciens hors pair.

    La première pièce j’ai trouvé bien original, mais rien de plus, un coup l’originalité passée il ne reste riens, malgré le talent spectaculaire des musiciens (encore une fois).

    Et comme tu dis dans la brève précédente, le métal est un genre sous-estimé, il y a beaucoup plus de subtilité et de talent que la majorité des gens pensent.

    À bientôt!

    José

    18 juillet 2010 at 14 h 59 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s