Le barbare érudit

Je mange du phoque cru avec mes mains en lisant du Baudelaire.

Brève

leave a comment »

D’aucuns croiront qu’il s’agit là d’une simple pièce de métal tout ce qu’il y a de plus « ordinaire ». Il n’en est rien. La surprise commence à 2:08 min et dure jusqu’à 5:52 min. Je n’en dis pas plus, mais j’invite même les plus rébarbatifs à ce genre d’écouter la pièce en entier. Elle est envoûtante et nous permet d’apprécier l’incroyable diversité musicale qu’on retrouve dans ce genre trop souvent mal aimé.

Arcturus, avec la pièce For to End Yet Again.

Petite note : il manque les 30 premières secondes de cette pièce. C’est une contrainte d’YouTube…

Publicités

Written by Le barbare érudit

27 juin 2010 à 16 h 07 min

Publié dans Musique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s