Le barbare érudit

Je mange du phoque cru avec mes mains en lisant du Baudelaire.

Brève

with 3 comments

Dans la catégorie des groupes métal progressif, Arcturus nous fait voyager dans l’espace, un retour à ces space opera, ces batailles entre habitants de planètes séparées par des centaines d’années-lumières à bord d’astronefs gigantesques et voyageant à des vitesses impossibles. Vous aurez compris que je parle de la musique puisque les paroles ne racontent absolument pas la même histoire… la pièce Ad Absurdum devrait vous donner une bonne idée de ce que je veux dire.

Publicités

Written by Le barbare érudit

30 mai 2010 à 17 h 18 min

Publié dans Musique

3 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. En lisant ton blogue, je reprends le goût pour le métal que j’avais ado.

    Gabriel

    30 mai 2010 at 17 h 47 min

  2. Je pensais que tu parlais de Goldorak le GRAND! 🙂

    Eldiablo Minouchka

    30 mai 2010 at 21 h 01 min

  3. Excellent groupe en effet, avec le légendaire Hellhammer à la batterie. Ma chanson préférée de ce groupe est probablement « The Chaos Path ».


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s