Le barbare érudit

Je mange du phoque cru avec mes mains en lisant du Baudelaire.

Brève

with 2 comments

Métal extrême et jazz fusion. Un mélange absolument délirant. Pour la démone, qui appréciera, j’en suis convaincu. Le groupe Cynic avec la pièce Textures tiré de l’album Focus.

Publicités

Written by Le barbare érudit

21 mai 2010 à 7 h 46 min

Publié dans Musique

2 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Ah! Ben merci de la découverte! 🙂 C’est vrai que j’apprécie… c’est pleins de textures comme j’aime.

    Eldiablo Minouchka

    21 mai 2010 at 10 h 11 min

  2. Pas mal… leur dernier aussi est dans la même veine. Pas tout à fait le même genre, mais j’ai toujours été un grand fan de Kyuss, qui mélange le blues, le stoner rock et un soupçon de métal. Le groupe n’existe plus, mais ils ont plutôt fondé Queens of the Stone Ages.

    Hérétik

    21 mai 2010 at 11 h 16 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s