Le barbare érudit

Je mange du phoque cru avec mes mains en lisant du Baudelaire.

Deux sujets

with 15 comments

Y a deux sujets qui reviennent souvent chez les blogueurs et qui m’énervent : le questionnement sur la pertinence de son blogue (la fameuse question : pourquoi je blogue?) et la menace de tout lâcher.

Oui, je crois que je suis coupable de m’être déjà répandu en explications sur le premier, je vous demande pardon, je ne recommencerai pas, mais je ne me rendrai jamais coupable du second, c’est promis.

La principale raison qui fait que ces deux attitudes m’irritent, c’est que je n’en comprends pas les raisons. D’un côté, si t’as pu le goût d’écrire ton blogue, pourquoi tu viens nous le dire? Pour te faire supplier de ne pas lâcher? Pour qu’on flatte ton égo? Pour qu’on te dise que t’es bon, ou je ne sais quoi encore? Si t’as pu le goût de l’écrire ton blogue, ben arrête d’écrire. C’est tout. Pas besoin d’en faire une histoire.

Et, a-t-on vraiment besoin de se justifier d’entretenir un blogue? Si quelqu’un me pose la question, je n’ai aucune obligation de lui répondre. Qu’il mange de la marde. J’écris parce que j’aime ça, point. J’ai pas besoin de thème, de ligne directrice, d’idée, de concept ou je ne sais quoi encore. Et je n’ai surtout pas besoin d’expliquer pourquoi je le fais! J’y prends plaisir, j’aborde les sujets qui m’intéressent, tous les sujets qui m’intéressent simplement parce que c’est mon blogue et j’en fais ce que je veux.

Publicités

Written by Le barbare érudit

18 mai 2010 à 19 h 42 min

Publié dans Réflexion

15 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Je suis parfaitement d’accord avec toi, Barbare, mais ce genre de question ne cesse de revenir pour une raison. On se le fait demander et on doute d’une entreprise que l’on fait. C’est la même chose dans la vie professinnelle. Je fais une maîtrise dans un domaine très peu prestigieux et je me demande très souvent ce que je fais là même si j’adore ce que je fais. C’est sans doute un relent de ce que la culture impose dans ce cas. Pour les blogues, c’est peut-être un peu la même chose. Si on a pas de raison de tenir un blogue, on nous taxe d’exibitioniste sinon de manquer d’humilité…

    Gabriel

    18 mai 2010 at 19 h 58 min

  2. Ben moi, je vais vous expliquer pourquoi je commente les blogues… pis, non, finalement, je vais laisser faire…

    Darwin

    18 mai 2010 at 21 h 15 min

  3. […] This post was mentioned on Twitter by Nelson Lamoureux. Nelson Lamoureux said: Deux sujets: http://wp.me/pnXbJ-7G […]

  4. Me suis longtemps demandé c’était quoi un blog…

    Pis j’ai trouvé la recette et honnêtement, c’était très facile. Je bloguais pour les autres alors jamais eu à me poser la question sur le pourquoi que je bloguais.

    Pis pour ce qui est des fermetures, moi je tirais la plug raide net sex. Sauf la dernière fois because la Reine. Mais non, jamais je vais me plaindre ou quémander de la réaction. Mes outils de tracking d’affluence savent me répondre 😉

    Drew

    18 mai 2010 at 21 h 39 min

    • En effet, le tracking est un bon moyen pour garder le moral et l’écriture… mais peut-être que ceux qui doutent de leur blogue sont plus timides… Peut-être aussi qu’ils écrivent des choses moins populaires qui attirent moins de lecteurs…

      Gabriel

      18 mai 2010 at 22 h 06 min

  5. Il a tout lâché.

    le fond de son pantalon

    le neurone

    19 mai 2010 at 0 h 06 min

  6. Il ne faut pas avoir de compte à rendre lorsque nous bloguons. Il faut le faire par plaisir en écrivant ce que bon nous semble. Les gens nous lisent pour cela. Si tu aimes écrire ce qui te semble bon d’écrire, alors tu n’as pas besoin de raison supplémentaire pour blogué.

    Gabriel, ton domaine est peut-être pas prestigieux, mais il a su traversé les âges et reste tout de même important. De plus, c’est normalement un domaine ou tu te fait reconnaitre après plusieurs années, voir après ta vie. Si tu aimes ton domaine et que tu voix un avenir dans ce dernier, alors c’est le bon domaine.

    Félix

    19 mai 2010 at 0 h 42 min

  7. Menacer de tout lâcher c’est pas un peu manipulateur comme comportement?
    Que ceux qui veulent lâcher, lâche pis on en finit là.

    En tout cas je ne supplierai jamais personne … bon ok sauf peut-être Drew! Mais ça c’est un autre sujet!

    Certaines personnes bloguent par besoin de sécurité, par besoin de se sentir valorisé voire glorifié. Bref nous avons tous nos raisons. Pas toujours les mêmes.

    En gros moi je remarque deux catégories: bloguer pour les autres ou bloguer pour soi.

    Ceux qui le font pour les autres ont moins de chance de poursuivre longtemps.

    demijour

    19 mai 2010 at 7 h 55 min

  8. J’abonde en ce sens.

  9. Moi je blogue sur le Black Metal extrême. C’est sûr que je ne fais pas ça pour la popularité. Mais quand j’avais mon blogue d’opinion, je me suis parfois posé la question, surtout devant des réactions assez extrêmes de commentateurs. J’écris pas pour recevoir des chars de marde.

    Alors maintenant je censure les commentaires déplacés.

    Hérétik

    19 mai 2010 at 21 h 41 min

  10. Ce sont effectivement des propos lassant que je ne lis pas… C’est comme les nouvelles ça, vaut mieux passer tout droit. 🙂

    Eldiablo Minouchka

    20 mai 2010 at 11 h 30 min

  11. @tous : et moi qui me croyais seul de ma gang! Alors, pourquoi sont-ce des sujets qui reviennent si souvent sur les blogues?

    lebarbareerudit

    20 mai 2010 at 19 h 08 min

  12. Parce que il y a toujours un 85% de tatas partout même sur les blog.

    Eldiablo Minouchka

    20 mai 2010 at 22 h 05 min

  13. Le blogue est une forme de publication, démocratique qui plus est, ça devient si séduisant… une manière rapide d’avoir une forme d’attention, sous forme plus ou moins anonyme, mais quand on n’a rien à dire, on finit par s’emmerder…

    seranessa

    20 mai 2010 at 22 h 46 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s