Le barbare érudit

Je mange du phoque cru avec mes mains en lisant du Baudelaire.

La liste

with 3 comments

J’étais étudiant au cégep. Grâce à un ami, j’avais réussi à décrocher un emploi d’été à La Ronde sur l’équipe d’entretien de nuit. Essentiellement, notre travail consistait à nettoyer les manèges durant la nuit alors que personne ne les utilise. C’est un des emplois d’été que j’ai le plus aimés. Le salaire était très raisonnable et les conditions de travail l’étaient tout autant.

Nous ne faisions pas que le nettoyage de nuit. Nous commencions vers 19 h et jusqu’à 0 h, nous nous occupions de faire l’entretien des allées et des toilettes en plus de ramasser les ordures partout sur le site. Évidemment, lorsqu’un visiteur était malade à la sortie d’un manège, c’était aussi à nous de nous en occuper.

Mais je me souviens clairement d’une fois où mon ami grâce auquel j’avais été engagé avait reçu un drôle d’appel du central. On lui avait demandé de se rendre d’urgence à une des toilettes du site où il y avait un problème. Il ne se doutait pas de ce qui l’attendait sur place.

Lorsqu’il ouvrit la porte des cabinets, une odeur épouvantable l’accueillit et une vision d’horreur se brûla à jamais sur sa rétine. Quelqu’un, on n’ignore qui, s’était « amusé » à répandre partout sur les murs de la pièce la merde qu’il avait probablement lui-même chié.

Je n’ai pas besoin de vous dire qu’on condamna la toilette le temps de faire le nettoyage, ce qui prit toute la soirée et toute la nuit. Mon ami s’en serait bien passé.

Il venait de rayer l’item numéro trois de sa liste.

La liste

J’imagine que tous les travailleurs, quels qu’ils soient, se sont un jour fait mentalement une liste de tâches qu’ils préféreraient ne jamais avoir à accomplir. Je pense ici à un policier. Aucun d’entre eux ne se fait d’illusion quant aux responsabilités qu’on attend d’eux. Mais je ne suis pas certain qu’un policier souhaite un jour se rendre sur les lieux d’un drame familial où femme et enfants ont été massacrés; ou encore, avoir à se servir de son arme. Ce sont là des actions qui n’ont rien de réjouissant et que tout policier désire ne jamais avoir à accomplir.

Je l’appelle la liste parce que, même si on ne prend jamais le temps de la rédiger sur une feuille, il s’agit bien d’une liste, probablement ordonnée, où les items en haut représentent des actions qu’on désire le moins accomplir.

Lorsque j’ai débuté en tant que directeur d’école ici, je n’avais pas réfléchi à la liste. Je me disais, naïvement, que ma première année en poste serait bien tranquille, une longue balade sur une belle route entretenue. Je me suis royalement gouré.

Non seulement l’année fut tout sauf une longue balade sur une route bien entretenue, mais en plus j’ai dû gérer plusieurs crises majeures à l’intérieur des murs de l’école. Je me suis rapidement rendu à l’évidence : j’allais devoir faire face à la liste plus vite que prévu.

La gestion de crise est un impondérable de l’administration. À chaque instant, en tant qu’administrateurs, nous pouvons être témoins d’une catastrophe et nous devons agir en conséquence. Gérer une crise doit devenir une seconde nature.

Mais qui dit gérer une crise ne dit pas nécessairement référer à la liste. Pourtant, chaque crise a le potentiel de dégénérer en item de la liste et c’est pourquoi il faut toujours l’avoir en tête.

Et cette année, j’ai rayé les items deux et trois de ma liste.

Publicités

Written by Le barbare érudit

8 mai 2010 à 22 h 10 min

Publié dans Affaires scolaires

3 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Et je gage que tu n’es même pas découragé!

    Cannelle

    9 mai 2010 at 0 h 11 min

    • Ben, y a eu des jours, en décembre et en février, où j’aurais changer de job pour vraiment pas cher. Là, ça va mieux.

      lebarbareerudit

      9 mai 2010 at 7 h 54 min

  2. […] This post was mentioned on Twitter by Michel Monette, LeBarbareErudit. LeBarbareErudit said: La liste: http://wp.me/pnXbJ-7g […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s