Le barbare érudit

Je mange du phoque cru avec mes mains en lisant du Baudelaire.

C’est fait

with 39 comments

Je vous disais dernièrement que j’ai demandé d’être apostasié.

J’ai présenté ma demande le 9 février 2010. Je viens tout juste de recevoir la lettre confirmant que je suis bel et bien sans religion. On a fait l’inscription de mon abandon de la foi de la paroisse où je suis né en date du 1e mars 2010.

Je suis tout de même impressionné de la rapidité et de la diligence avec laquelle l’église a traité ma demande. Ça ne me redonnera pas la foi en la religion, mais je tenais à le souligner.

À qui le tour maintenant?

Publicités

Written by Le barbare érudit

17 mars 2010 à 18 h 04 min

Publié dans Général

39 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Ils étaient bien pressés de se débarrasser de vous? Écorcher des lagopèdes ne doit pas vous faire bonne presse, moi je dis.

    Eldiablo Minouchka

    17 mars 2010 at 19 h 02 min

  2. Moi, MOI! Je vis dans le pêché depuis des siècles, je suis vouée à l’enfer si je ne fais pas apostasiée. Je veux pas être pognée avec lui:

    http://www.contratdegars.com/video/24-contrat-dgars-2-1-satan

    Le signe du yable me fait un peu peur.

    Anyway, on dit quoi? Félicitations? ou Défélicitations?

    newton

    17 mars 2010 at 20 h 21 min

    • Je te laisse le soin de décider ce que tu veux me dire. Tu sais, je n’ai rien senti quand s’est arrivé.

      Aucune souffrance dans l’acte.

      lebarbareerudit

      17 mars 2010 at 20 h 26 min

      • Ben je te dis «Tu es pertinent»! Ça, je crois que c’est honnête comme commentaire! Et tout un compliment en mon sens 🙂

        newton

        17 mars 2010 at 21 h 15 min

        • J’essaie surtout d’être cohérent.

          Je te dis merci. Tout simplement.

          lebarbareerudit

          17 mars 2010 at 21 h 18 min

        • J’ai un amant.Il s’appelle Robert (je sais, c’est pas génial comme nom!) et c’est un érudit lui aussi. Il t’a bien lu et m’a susurré à l’oreille

          Cohérence
          Liaison, rapport étroit d’idées qui s’accordent entre elles: absence de contradiction.

          Pertinence
          Caractère de ce qui est pertinent*. Qualité de ce qui convient à l’objet dont il s’agit, de ce qui est conforme à la raison, au bon sens.
          *Qui a rapport à la question, qui se rapporte au fond même de la cause. Qui dénote du bon sens, de la compétence.

          Ok ta gueule Bob! Je savais que j’avais bien choisis mes mots…l’être humain est rempli de contradictions.
          😀

          newton

          17 mars 2010 at 21 h 47 min

        • Je commence à t’aimer, toi!

          (Et Bob, c’est un esti de bon gars. Il est toujours invité à ma table!)

          lebarbareerudit

          17 mars 2010 at 22 h 01 min

      • Attends plus tard, dans les feux de l’enfer… Ça te changera du Grand Nord, remarque!

        • Tu me rappelles ce livre que j’ai lu, une auteure québécoise qui décrivait les enfers en fonction de tout un tas de paramètres : il y avait l’enfer mou, l’enfer chaud, l’enfer dur, etc. J’ai oublié et le titre et l’auteure… misère…

          Perso, je veux l’enfer froid!

          lebarbareerudit

          17 mars 2010 at 21 h 20 min

    • Vous avez bien raison Newton, Belzébuth est loin d’être commode. Je signerais le contrat d’apostasie rapidement si j’étais vous, mais ne dites pas que je vous ai fait cette suggestion.

      Eldiablo Minouchka

      17 mars 2010 at 21 h 15 min

      • Et ben! J’ai pas répondu à la bonne place. Ce soir, je suis dans un néant informe et végétatif. Pfff!

        Eldiablo Minouchka

        17 mars 2010 at 21 h 30 min

  3. Je prépare la mienne depuis quelque temps. Je sais que je n’ai qu’à remplir un formulaire. Mais je tiens à mettre le nez de la religion dans son caca. Alors, je vais joindre un texte de mon cru. Je vais d’ailleurs aussi le publier sur mon blogue quand il sera envoyé… Je te le signalerai. 🙂

    Congrats! Ô Athée Notoire! 🙂

    – Mazz

    Mazzaroth

    17 mars 2010 at 23 h 25 min

    • Athée notoire… chus pas sûr, sûr, là.

      Merci!

      Bien hâte de la lire c’te lettre là!

      lebarbareerudit

      18 mars 2010 at 7 h 06 min

      • Pff, j’aurais le goût de dire «pas moi»! J’ai un peu l’impression que ce sera gorgé d’insultes!? Je souhaites que non. Ça donnerait quoi?

        L’homme intelligent ne perd jamais de vue ce qui est sage, mais les regards du sot se portent vers des buts inaccessibles.

        Choisis bien tes paroles si tu veux qu’elles soient entendues!!! 🙂

        newton

        18 mars 2010 at 21 h 24 min

        • Je n’ai aucun doute que la lettre de Mazz sera des plus intéressantes. On n’a qu’à lire son manifeste pour le réaliser.

          lebarbareerudit

          18 mars 2010 at 21 h 31 min

        • Je préfère les arguments solides basés sur des faits aux vides envolées émotives que sont les insultes.

          Je n’ai donc pas l’intention d’insulter, mais d’expliquer ma position et comment j’y suis arrivé.

          D’où vient cette impression? Aurais-je déjà écrit un texte gorgé d’insultes sans le savoir?

          – Mazz

          Mazzaroth

          18 mars 2010 at 23 h 51 min

  4. Cher Barbare,
    On la connaît maintenant, l’explication sur la cause du réchauffement climatique.
    Tous ces damnés, à la longue, cela dégage de la chaleur.
    La seule solution serait que les apostasiés baptisent plein de pingouins et demandent au pape de les déclarer « saints » par une bulle spéciale!
    Amitiés

    Armand

    18 mars 2010 at 0 h 59 min

  5. Dans la foulée, tu devrais demander des dommages et intérêts au Vatican pour empoisonnement à l’eau bénite.

    Armand

    18 mars 2010 at 1 h 14 min

  6. Armand! Hahaha!

    lebarbareerudit

    18 mars 2010 at 7 h 07 min

  7. Vas-tu fêter ça? Je suis d’avis qu’il faut tout fêter dans la vie.

    Cannelle

    18 mars 2010 at 16 h 03 min

    • Je vais fêter ça ce w-e. Pis je vais en prendre une pour toi!

      BTW, je crois que tu as manqué cette histoire en ton honneur. Ça serait dommage que tu ne la lises pas!

      lebarbareerudit

      18 mars 2010 at 16 h 18 min

      • Je l’ai lu, je savais juste pas quoi dire et j’étais occupée à chercher la définition de lagopède… Mais je lis toujours tout chez toi. 🙂

        Cannelle

        18 mars 2010 at 16 h 24 min

      • Un lagopède, c’est ça.

        lebarbareerudit

        18 mars 2010 at 16 h 37 min

        • Je sais, je suis tombée sur la même image et j’en ai même déjà mangé si tu veux savoir! 😛

          Cannelle

          18 mars 2010 at 16 h 39 min

        • C’est tellement bon.

          Lorsque j’en chasse, je mange souvent le foie cru, sur le champ, encore chaud. Y a le cœur aussi, tout aussi bon. La façon dont je préfère le manger, c’est griller directement sur un feu de camp, dehors, dans la neige.

          On commence par placer du sapinage sur la neige, plusieurs couches. Ça sert à soutenir le feu pour éviter qu’il ne s’enfonce trop vite dans la neige. Et là, tu le laisses lentement cuire en le tournant sur une branche d’épinette. Il faut manger la viande très saignante sinon, c’est beaucoup trop sec.

          Délicieux!

          lebarbareerudit

          18 mars 2010 at 16 h 51 min

  8. Né de parents marxistes, j’ai la chance de ne pas avoir à faire cette démarche 😉

    toutes mes félicitations!

  9. Sans religions hein?

    La Tête: Je ne sais pas pourquoi mais moi je m’en balance d’être reconnu comme chrétien ou pas car dans le fond de mon coeur, je suis…

    L’Coeur: Agnostique.

    SP4M: Comment on se sent un coup apostasié? 😉

    SP4M

    19 mars 2010 at 9 h 46 min

    • Tiens, un agnostique. Assis sur la clôture? Ne veux pas prendre position? Un indécis?

      Ça doit venir de toutes ces parties de toi qui n’arrêtent pas de discuter et ne s’entendent donc pas toujours… va te falloir nommer un boss, un de ces quatre!

      Hahaha!

      lebarbareerudit

      19 mars 2010 at 11 h 03 min

  10. «Tiens, un agnostique. Assis sur la clôture?»

    Ah bon. Je ne savais pas que de constater qu’on ne peut pas prouver qu’une chose n’existe pas, c’est être assis sur la clôture, ne pas être branché ou hésiter… 😉

    Pour moi, être agnostique, c’est prendre une position scientifique, éviter totalement les croyances. Cela n’empêche pas d’être les deux pieds de l’autres côté de la clôture !

    Darwin

    19 mars 2010 at 18 h 59 min

  11. Donc, dès que quelque chose est « improuvable », on devrait être agnostique à son égard?

    Par exemple, les fées? Les licornes? L’abominable homme des neiges? Le père Noël?

    OK.

    lebarbareerudit

    19 mars 2010 at 19 h 03 min

    • «Donc, dès que quelque chose est « improuvable », on devrait être agnostique à son égard?»

      Voyons, il y a des preuves que ces choses ont été inventées… Elles sont tout à fait réfutables.

      On peut aussi réfuter de façon convaincante les écrits bibliques et évangéliques, mais l’existence d’une être qui aurait, par exemple, initié le bing bang ? Ça n’a pas grand intérêt, je le sais bien, mais, je le répète, c’est une position (posture ?) scientifique semblable à celle de bien des scientifiques, comme Cyrille Barette qui a beaucoup écrit là-dessus.

      Cela ne veut pas dire que je crois à l’existence d’un dieu une seconde, simplement que je reconnais que la possibilité, aussi infinitésimale soit-elle, existe. Et l’aspect militant et prosélytique de trop d’athées me fait prendre mes distances.

      Je trouve dommage que de petits écarts d’interprétation justifient des quolibets, mais vous êtes chez vous ! 😉

      Darwin

      19 mars 2010 at 22 h 12 min

  12. Tu vois Darwin, c’est vrai que j’y suis allé d’une boutade, mais le fond de ma pensée ne change pas par rapport à ce sujet.

    Tout comme nous serons tous ici d’accord pour reconnaître que l’évolution est « vrai », nous savons en même temps qu’il existe une possibilité non nulle qu’elle ne le soit pas. Et nous sommes en mesure d’identifier des éléments qui l’invalideraient.

    Or, être agnostique, c’est ne pas choisir de prendre position parce que nous ne savons pas de façon absolu si oui ou non telle ou telle choses est réelle. Je ne suis évidemment pas de cet avis.

    Je crois au contraire que nous pouvons prendre position et accepter de la réviser en fonction de nouvelles données. À cet effet, je me permettrai de citer Normand Baillargeon qui, sur son blogue, nous propose dix énigmes philosophiques fort intéressante dont la 9e, sur Popper, touche directement à ce sujet :

    La solution de Popper, si elle est acceptée, permet de résoudre le problème de Hume en montrant que la science ne procède pas par induction et par confirmation inductive. Masi elle a aussi d’autres intéressantes conséquences. Considérez par exemeple distinction entre science et pseudo-science. L’une et l’autre formulent des hypothèses audacieuses, faisant typiquement intervenir des entités observables. Mais celles de science, et elles seules, sont en principes falsifiables : on sait ce qui, si on l’observait, nous les ferait déclarer fausses. Les théories scientifiques (et les scientifiques eux-mêmes) prennent ainsi un risque devant le réel, celui d’être rejeté et là loge à la fois l’honnêteté du scientifique et la spécificité de la science. Les pseudo-sciences, au contraire, formulent des hypothèses et des théories que rien ne peut jamais falsifier et que tout confirme. Popper rangeait le marxisme et la psychanalyse au nombre de ces théories infalsifiables et les contrastait avec les théories véritablement scientifiques.

    lebarbareerudit

    20 mars 2010 at 10 h 15 min

  13. «Tout comme nous serons tous ici d’accord pour reconnaître que l’évolution est « vrai », nous savons en même temps qu’il existe une possibilité non nulle qu’elle ne le soit pas.»

    Je m’attendais à cette comparaison. La différence est que la théorie de l’évolution est réfutable (terme qui rend mieux en français l’expression «falsifiable» utilisée dans la citation du billet de Normand Baillargeon) et qu’aucune observation en 150 ans n’est venu la réfuter, et qu’au contraire, toutes les observations la confirment, en la précisant parfois.

    L’existence d’un dieu est irréfutable. On ne peut donc pas comparer une position face à l’existence d’un dieu (et je précise encore au besoin, je ne parle pas des religions, ni d’un dieu qui intervient dans la vie courante, mais seulement d’un être à l’origine du bing bang) et face à la théorie de l’évolution.

    Cela dit, je répète encore, en termes de probabilité, j’estime à peu près nulle l’existence d’un dieu, même en restreignant cette possibilité à un être initiateur du bing bang. Et, surtout, je m’en fous ! Cela ne change strictement rien à notre vision de la science et de l’origine des espèces, ni à notre vision des religions.

    Notre différend est plus de l’ordre de la posture que de la position.

    Darwin

    20 mars 2010 at 10 h 43 min

  14. Tout à fait. Même position, posture légèrement différente.

    lebarbareerudit

    20 mars 2010 at 10 h 51 min

  15. J’ai apostasié il y a quelques années et je me suis sentie honnête envers les autres. Il était important pour moi de pouvoir m’afficher sans appartenance à aucune église et croyance. JE NE SAIS PAS !
    D’autre part je voulais me dissocier des positions prises par les chefs de l’église catholiques en regard de la sexualité, de la contraception, de l’ avortement,de l’homosexualité, de l’égalité entre les hommes et les femmes, etc. Je sens quand même une grande réticence chez les gens de mon âge ( septuagénaire) lorsqu’ils l’apprennent. Encore beaucoup de jeunes ménages font baptiser leurs enfants en ignorant le sens des rituels et des engagements qu’ils prennent, je ne les comprends pas.

    Claire Du Sablon

    25 mars 2010 at 17 h 25 min

    • Tout d’abord, bienvenu ici. J’espère que tu t’y plairas.

      Ce que tu nomme « honnête », j’appelle ça cohérence. Cohérence avec ses conviction et ses positions. C’est la principale raison pour laquelle j’ai demande l’apostasie.

      lebarbareerudit

      25 mars 2010 at 19 h 08 min

  16. […] un point tout de suite. Je suis athée. Apostasié, même. Marié civilement, ma fille n’est pas baptisée. Pour paraphraser les Anglais, je mets mon […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s