Le barbare érudit

Je mange du phoque cru avec mes mains en lisant du Baudelaire.

Brève

with 7 comments

Je suis actuellement un cours d’ergonomie à l’Université Laval grâce à l’éducation à distance. Je dois faire quelques lectures (vous vous imaginez bien qu’il y en a un char et un voyage) et hier, alors que je lisais tranquillement un de ces innombrables textes, je tombe sur cette phrase :

… rien ne motive autant un opérateur que la possibilité de se faire tuer.

— Leslie Buck, Point de vue sur l’évolution de l’ergonomie au Canada

Esti que j’ai ri! C’est le cas de le dire : t’as fait en crisse ta job quand t’as un fusil pointé vers la tête.

Mais ça prend un peu de contexte. L’ergonomie moderne a vraiment débuté au cours de la Seconde Guerre mondiale. C’est là qu’on s’est rendu compte que les procédures et le design du matériel pouvaient avoir un véritable effet sur l’efficacité du travail à accomplir. L’utilisation d’une arme à feu en étant un exemple assez intéressant parce que t’as d’affaires à savoir t’en servir, pis vite en tabarnak si tu veux pas te retrouver du mauvais côté du canon. D’où la citation.

Publicités

Written by Le barbare érudit

24 janvier 2010 à 10 h 44 min

Publié dans Général

7 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Mais c’est vrai que pris hors contexte, c’est très drôle ! Si jamais tu lis quelque part le pourquoi du comment ce n’est pas tout le monde qui comprend le principe de l’ergonomie (meilleur design = efficacité accrue), j’aimerais bien que tu m’en fasses part. à croire que tous ces gens qui ne maîtrisent pas cette notion sont des employeurs… bouchés et têtus !

    Emgee

    24 janvier 2010 at 10 h 54 min

  2. Ça explique en gros le pourquoi du comment tout le modne font des heures de fou au travail… La surproduction mène le monde asteure

    Ben… Sauf les fonctionnaires comme moi là

    Drew

    24 janvier 2010 at 11 h 19 min

  3. Promis, je vous reviens sur ce sujet lorsque je me sentirai mieux « armé » pour en parler.

    lebarbareerudit

    24 janvier 2010 at 13 h 09 min

  4. C’est comme l’histoire de la poule et du cochon : Dans un «ham & eggs» la poule est concernée mais jamais autant que le cochon !

    Garamond

    24 janvier 2010 at 17 h 11 min

  5. ‘fectivement!

    lebarbareerudit

    24 janvier 2010 at 19 h 51 min

  6. J’ai lu une anecdote semblable en gestion des opération. Au moment où on traitait de qualité totale, un gros débat avait eu lieu; est-il possible de produire avec zéro « defect » ?
    Puisqu’on est tous gentils on se donne droit à l’erreur alors on dit que non, que c’est normal d’avoir un (faible si possible) taux de défectuosité dans une production… jusqu’à ce que le prof nous demande si en tant qu’opérateur dans une fabrique de parachute nous serions prêts à tester nos produits avec nos normes de qualité.
    Pas de volontaires hein, alors on a été un peu forcé de conclure que le zéro defect devait être rendu possible.

    lafelee

    24 janvier 2010 at 20 h 50 min

  7. Bienvenue lafelee!

    C’est drôle que tu racontes cette histoire maintenant parce que pas plus tard que ce matin, sur un forum de discussion où j’ai posté la même citation, j’ai eu une réponse semblable à la tienne, mais en plus radicale.

    Évidemment, je ne parle pas ici de contrôle de qualité ni de gestion de la production. Cette citation est dans le cadre d’un cours d’ergonomie, science qui s’intéresse à l’opérateur dans le cadre de son travail et qui postule que c’est l’environnement de travail de s’adapter au travailleur et non le contraire.

    Mais je n’en suis qu’au tout début et je reviendrai certainement sur cette question.

    lebarbareerudit

    24 janvier 2010 at 20 h 57 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s