Le barbare érudit

Je mange du phoque cru avec mes mains en lisant du Baudelaire.

Journal personnel, 21 août 2009

with 10 comments

Il y a visualiser un poste, un emploi, et il y a le vivre. Là, je le vis. Et là, je me heurte au mur qui se dresse entre les élèves et moi, à cet espèce d’immense fossé creusé d’indifférence et de défiance, dont les parois abruptes ont été taillées à même la fierté érodée d’un peuple déraciné.

Les cas de discipline seront et de loin les aspects les plus difficiles de ma tâche. J’ai encore beaucoup de mal à entrevoir le moment où je serai enfin en mesure de profiter du contact privilégié que j’avais réussi à développer avec mes élèves à Kangiqsualujjuaq.

Je sais, et c’est maintenant à moi de faire en sorte, que je ne me laisse pas démonter par cette réalité avec laquelle je devrai vivre au cours des prochains mois. Même si ma femme n’est pas là, maintenant, pour m’écouter me plaindre, elle a déjà ses propres soucis sans avoir besoin des miens, je sais qu’elle pense à moi et qu’elle sera d’avoir de moi des nouvelles, quelles qu’elles soient.

Publicités

Written by Le barbare érudit

18 janvier 2010 à 11 h 37 min

Publié dans Affaires scolaires

10 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Bonne chance avec ce défi!

    Gabriel

    18 janvier 2010 at 12 h 10 min

  2. Ouaip…

    fox

    18 janvier 2010 at 17 h 39 min

  3. Merci à vous deux. J’ai décidé de reprendre certains extraits d’un journal papier que j’écris de façon irrégulière. En espérant qu’il trouve écho avec vous tous.

    lebarbareerudit

    18 janvier 2010 at 18 h 34 min

  4. Et maintenant, avec du recul, comment trouves-tu la situation? As-tu eu des réussites, des succès avec ces jeunes?

    demijour

    19 janvier 2010 at 10 h 40 min

    • C’est toujours très difficile et exigeant. Mais je sens que je fais des progrès.

      Comme j’aime le répéter : comment mange-t-on un éléphant? Une bouchée à la fois.

      lebarbareerudit

      19 janvier 2010 at 19 h 14 min

      • Ils sont si gros que ça tes élèves????? 😉

        demijour

        20 janvier 2010 at 8 h 59 min

  5. Il y a beaucoup de solitude et de nostalgie dans plusieurs de tes textes: Journal personnel, Spleen, Ma quête…
    C’est ton tempérament de fond périodique, partout sur terre et dans plusieurs étapes de ta vie, ou c’est relié directement au fait de vivre si loin, avec un grand défi sur les bras, sans tes amours?
    Si ce n’est trop indiscret bien entendu…

    France

    France

    19 janvier 2010 at 11 h 17 min

    • Ni l’un, ni l’autre.

      Les gens qui me connaissent savent très bien que je peux être enjoué, rieur, vulgaire, rustre, discret, réservé, extraverti, fanfaron, curieux, poli, respectueux, offensant et j’en passe. Je ne me définirais certes pas comme un pessimiste, un nihiliste ou nostalgique.

      Mais j’aime ce style. J’aime explorer ce sentiment. J’aime voir où peuvent nous mener ces dérives émotives et j’ai souvent l’impression qu’il est le moteur d’un très grand nombre d’excellents auteurs. Dont Baudelaire.

      Mais, si tu connais un tant soit peu mon ami Frank (dont tu lis et commentes le blogue, si je ne m’abuse), il pourra t’en dire davantage à mon sujet.

      lebarbareerudit

      19 janvier 2010 at 19 h 25 min

  6. Eh bien, je suis contente de te l’entendre dire, car tes explorations littéraires sur diverses émotions font de très beaux posts!

    P.S. Méchant beau coffret de musique classique, tu as fait venir ça d’où?

    France

    France

    20 janvier 2010 at 0 h 36 min

  7. Merci France. J’ai acheté le coffret sur amazon.ca et tu peux trouver le lien vers l’objet dans les commentaires du billet.

    lebarbareerudit

    20 janvier 2010 at 5 h 59 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s