Le barbare érudit

Je mange du phoque cru avec mes mains en lisant du Baudelaire.

Arbitraire

with 15 comments

Mon ami Bob dit du mot arbitraire :

arbitraire [aYbitYDY] adj. et n. m.

• 1397 dr.; lat. arbitrarius

I♦ Adj.

1♦ (XVIe) Qui dépend de la seule volonté (libre arbitre), n’est pas lié par l’observation de règles. ⇒ gratuit, libre. Choix arbitraire. – Sc. Qui procède d’un libre choix de principes et de conventions. Une valeur arbitraire. ⇒ conventionnel. – Péj. et cour. Qui ne tient pas compte de la réalité, des exigences de la science. ⇒ artificiel, discutable. Frontière politique au tracé arbitraire. Classification, démarche, interprétation arbitraire.

2♦ Cour. Qui dépend du bon plaisir, du caprice de qqn. ⇒ absolu, despotique, discrétionnaire, tyrannique. Acte, décision, sentence arbitraire. ⇒ injuste. Arrestation arbitraire. ⇒ illégal. « Quand l’autorité devient arbitraire et oppressive » (Mirabeau).

3♦ Ling. Dont le signifiant et le signifié sont liés de façon conventionnelle, non naturelle. « Le signe linguistique est arbitraire » (Saussure).

II♦ N. m.

1♦ Caractère de ce qui est arbitraire, soumis au libre arbitre, à la fantaisie de qqn. L’œuvre d’art « livrée à l’accident, à l’imprévu, à l’arbitraire » (Taine).

2♦ Autorité qui s’exerce selon le bon vouloir d’une personne ou d’un groupe. ⇒ absolutisme, despotisme, dictature, injustice, tyrannie. Lutter contre l’arbitraire.

3♦ Ling. L’arbitraire du signe : l’absence de lien de ressemblance entre le signe et la réalité qu’il désigne.

⊗ CONTR. Déterminé, imposé, naturel; 1. objectif, scientifique. Juste, légal, légitime, raisonnable. Motivé. – Justice, légalité. Motivation.

Je retiens deux aspects de cette définition : qui ne tient pas compte de la réalité, des exigences de la science et qui dépend du bon plaisir, du caprice de quelqu’un. Autrement dit, qui n’a rien de logique. Qui est frivole. Sans intérêt? Dangereux? Je pose la question…

Ainsi en est-il du calendrier. Il est arbitraire. Il n’y a aucune raison de commencer la nouvelle année le 1er janvier. Pas plus qu’on ne sait à quelle date Jésus, s’il a vraiment existé, est né. Tout ceci relève du caprice d’un ou plusieurs individus qui en ont décidé ainsi après avoir longuement réfléchi au nombre d’anges qu’on peut entasser sur la pointe d’une épingle.

Donc, dans un souci d’intégrité envers mes propres convictions en ce qui a trait à toutes ces questions d’ordres religieux et mystiques, je ne vous souhaite pas la bonne année.

Publicités

Written by Le barbare érudit

1 janvier 2010 à 8 h 59 min

Publié dans Général

15 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Un petite rectification: Le p’tit Jésus est né le 25 décembre mais la date de sa mort qui change sans arrêt. Je comprend pas. 🙂 Bonne année

    Richard C.

    1 janvier 2010 at 10 h 21 min

  2. Cher Barbare,
    Permets-moi aussi de mettre mon grain de sel.
    Dans « arbitraire », il y a la notion d’arbitre, c’est à dire de quelqu’un qui décide souverainement de ce qui est autorisé.
    L’arbitre est toujours une personne humaine: Un souverain, un juge ou un prêtre qui affirme retransmettre la parole d’un dieu ou interpréter une loi, par exemple.
    Le problème est qu’on n’est jamais d’accord pour désigner qui sera l’arbitre (et jusqu’où iront ses pouvoirs)…
    Amitiés
    P.S. Tu as posé une question à laquelle personne n’a encore trouvé de solution. In fine, ce sera toujours la loi du plus fort qui se fera entendre… et c’est bien dommage.

    Armand

    1 janvier 2010 at 10 h 44 min

  3. Moi, j’aime bien cette citation : l’éducation est l’imposition arbitraire d’un arbitraire culturel….

    Garamond

    1 janvier 2010 at 11 h 15 min

    • Je crois qu’il faut faire attention de ne pas sombrer dans le relativisme radical. Il est évident que des choix sont fait quant à ce qui est ou n’est pas enseigné. Ceci dit, au delà des aspects culturels, il y a les connaissances qui elles ne relèvent pas de l’arbitraire et qu’il faut apprendre.

      lebarbareerudit

      4 janvier 2010 at 13 h 40 min

  4. LOL…c’est drôle, en t’envoyant un courriel de bonne année plus tôt, je me disais que ça serait ton genre de ne pas dire ça à grand monde…ou même de ne pas utiliser l’expression. J’commence à te connaître mon grand!

    Donc, sur ce, laisse-moi te souhaiter une belle orbite terrestre autour du soleil, soit une année anomalistique et donc que tu passes les plus belles 31 558 433 secondes de ta vie et ce, même si les apsides de l’orbite éliptique se décalent lentement dans un référentiel fixe!

    frankybgood

    1 janvier 2010 at 16 h 25 min

    • Mouhahaha Frank je t’adoreeeee et vlan dans les dents du barbare ! 😉

      Je vais être plus pragmatique et utiliser l’expression consacrée : Bonne année au Barbare et à sa petite famille !

      lionne

      2 janvier 2010 at 0 h 08 min

    • @Frank

      Hahaha!

      J’aime!

      Tu commences à un peu trop me connaître. Je dois changer mon modus operandi.

      lebarbareerudit

      4 janvier 2010 at 13 h 42 min

  5. L’usage des lettres (et des sons) étant arbitraire, ton message aurait dû être écrit avec les signes de ton choix pour être cohérent avec tes convictions…

    Arbitraire n’est pas synonyme de frivolité 😀

    BONNE ANNÉE GRAND NEZ !

    Rouge

    2 janvier 2010 at 15 h 12 min

    • ‘fectivement. Mais les deux peuvent être liés.

      L’usage des sons et des lettres est arbitraire, c’est tout à fait vrai. Il y a cependant un consensus sur ce sujet. Tous les locuteurs français s’entendent sur l’usage qu’on fait de ces signes et du sens à leur donner. C’est maintenant figé dans l’usage. Si je veux être en mesure d’exprimer ma dissidence tout en me faisant bien entendre, je n’ai d’autre choix que de me plier à ce diktat sans quoi je me retrouve seul sur mon île à monologuer sans aucune chance de partager le fruit de ma réflexion.

      Bonne année à toi aussi!

      lebarbareerudit

      4 janvier 2010 at 13 h 48 min

  6. Barbare,

    Je suis d’un NATUREL DÉTERMINÉ et, à cause de cela, j’ai décidé de t’IMPOSER de façon INJUSTE et ILLÉGITIME, avec des MOTIVATTIONS peu RAISONNABLES sûrement pas basées sur la JUSTICE et la LÉGALITÉ, ce constat OBJECTIF : on a changé d’année! Une raison comme une autre de fêter!

    Bon, demain, je te souhaiter un bon 4 janvier 2010.

    Le prof masqué

    3 janvier 2010 at 11 h 42 min

  7. Je vois des accommodements raisonnables en vue… 🙂

    demijour

    5 janvier 2010 at 12 h 09 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s