Le barbare érudit

Je mange du phoque cru avec mes mains en lisant du Baudelaire.

La météo

with 2 comments

La câlisse de météo.

Tout passe par l’avion ici. Tout. Le cargo, la nourriture, les gens, la poste, les nouvelles, les travailleurs, les commandes, les communications. Tout.

Or, qui dit avion dit aussi météo. Pourquoi? Parce que voler en avion, c’est pas comme prendre son char pour aller au dépanneur. Les conditions de vol sont autrement plus restrictives que les conditions de rouler. Tout le monde, même plusieurs qui ne devraient pas y avoir accès, peuvent obtenir un permis de conduire sans trop trop de difficultés. C’est pas le cas avec un permis de voler. Ça prend une formation intensive et exigeante, des cours, de la pratique, etc. Ne devient pas pilote qui veut.

Et c’est tant mieux pour nous, pauvres passagers. Je préfère cent fois mettre ma vie entre les mains d’un pilote fiable et expérimenté. En ce sens, je crois qu’Air Inuit est bien servi.

Pourquoi je vous parle de ça? C’est parce que là, en ce merveilleux 19 décembre, je devrais être en vacances à Montréal avec ma femme et ma fille, mais non, au lieu de ça, je suis pogné ici, à Quaqtaq à cause justement de la météo. Alors qu’il fait -20 °C au Sud, ici il fait autour de 0 °C. Chercher l’erreur. Ce qui fait que le village est enveloppé d’un épais nuage de brume et de bruine verglaçante qui ne semble pas vouloir se lever. Ce qui fait que le départ prévu le 18 vers 16 h a été annulé une première fois puis remis à aujourd’hui, puis remis à plus tard aujourd’hui, puis annulé une seconde fois et remis à demain vers 15 h.

La météo ne s’annonce pas très jojo demain, mais on se croise les doigts et on espère que le ciel va s’éclaircir pour nous laisser décoller.

Publicités

Written by Le barbare érudit

19 décembre 2009 à 17 h 05 min

Publié dans Général

2 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Bonne chance Barbare,je te souhaite de décoller bientôt !

    Éléonore

    20 décembre 2009 at 0 h 00 min

  2. Cher Barbare,
    La météo n’est pas trop clémente chez nous non plus: même le tunnel sous la manche a été en panne et 2000 personnes y ont passé la nuit dernière!
    Il paraît que c’est une question de chute de température entre l’entrée (où il gèle) et l’intérieur où il fait chaud.
    La météo peut donc pourrir la vie des vacanciers, quel que soit le moyen de transport choisi!
    Y a-t-il des crashes de traineaux à chiens par chez vous? Doit-on craindre pour les rennes au nez rouge du Père Noël?
    Amitiés

    Armand

    20 décembre 2009 at 0 h 22 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s