Le barbare érudit

Je mange du phoque cru avec mes mains en lisant du Baudelaire.

Brève

with 19 comments

À propos du texte de Foglia dans la La presse et qui fait damner tant de blogueurs.

Je n’ai pas vraiment d’opinion à ce sujet. Honnêtement, je me fous un peu de ce que pense Foglia des blogues, lui qui est probablement le précurseur et l’archétype des blogueurs actuels. Ceci dit, j’ai trouvé cette perle de sagesse sur le blogue de Renart Léveillé et je me permets de la citer :

Voilà pourquoi les blogues, même les plus intimes, banals, insignifiants et remplis de maladresses dans le langage, ont quelque chose de sublime. Cette beauté, Foglia ne la reconnaît pas.

Mouton Marron

Voilà, c’est dit.

Publicités

Written by Le barbare érudit

14 décembre 2009 à 8 h 13 min

Publié dans Général

19 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Foglia a quand même certains bons points. Le blogue n’est pas une écriture dans le silence. C’est l’inverse. Ce n’est ni « bon », ni « mauvais », mais seulement totalement différent de tout ce qu’a connu le monde en matière d’écriture depuis longtemps.

    Gabriel

    14 décembre 2009 at 8 h 29 min

    • À ce que je sache, aucune forme d’écriture ne se fait « dans le vide ». Il y a toujours une raison, un récepteur, à cette communication. Oui, le blogue est différent de tout ce qu’on a connu… mais l’est-il vraiment? Je ne crois pas.

      Le blogue, c’est à la fois un journal intime public, la section « courrier du lecteur » des grands quotidiens, le babillard du CLSC ou du supermarché du coin, l’affiche brochée à tous les poteaux de la rue, un fanzine, le café du quartier où on se rencontre pour discuter de tout et de rien. C’est un peu tout ça, mais « live » sur la grande toile, en direct, reliée en tout temps au pouls de la blogosphère, aux humeurs de tout un chacun. C’est le moyen de diffuser qui est différent. Il n’y a rien de bien nouveau sous le soleil avec le blogue. Mais on a la chance de mieux contrôler et le message et sa diffusion, que ce soit par nos interventions à gauche et à droite sur les autres blogues, par facebook, twitter et tutti quanti.

      Tu as raison, ce n’est ni bon, ni mauvais. Ce n’est que nous.

      lebarbareerudit

      14 décembre 2009 at 19 h 35 min

  2. À mon avis, le blog fait parti de ces types d’écriture qui relève de l’oralité.

    Pour ma part, je lis un blog comme si l’auteur me faisait la conversation. Une conversation spontanée oui mais souvent réfléchie. Une conversation cependant plus étoffée que celles autour de la machine à café.

    Mais comme toutes conversations, le blog est lié à l’humeur du moment ce qui explique la plus grande liberté dans les changements de ton. Ainsi sur un blog c’est normal que Barbare nous parle de la détresse des enfants, de son ennui et du foie gras poëlé (ce qui a eu une influence sur Éléonore ! lol)

    Pour ce qui est de Foglia il me fait rire: il est comme un vieux hyppie snob lol Il écrit : « Sauf que mon blogue, et je m’en félicite, est sans interaction avec le lecteur. » Sauf qu’il parle sans cesse des courriels qu’il reçoit et de ce que les gens lui disent. Il parle aussi de sujet vraiment intime, comme la moufette dans le salon. à mon avis, il ya aucune différence, sauf que lui reçoit des courriels, les autres des commentaires.

    Éléonore

    14 décembre 2009 at 10 h 10 min

    • Mmm… j’ai des réserves sur ça. Certains blogues sont en effet très près de la communication orale, mais certainement pas tous.

      Je pense ici aux blogues littéraires où l’auteur nous immerse dans un univers littéraire en nous racontant une histoire. Ou encore à ces blogues qui sont essentiellement des sites de nouvelles.

      Mais bon, j’imagine que tu parles surtout des blogues d’humeur ou de type journal personnel. Et en ce sens, tu as peut-être raison.

      lebarbareerudit

      14 décembre 2009 at 19 h 58 min

  3. Personnellement, les avis de Foglia…

    Le prof masqué

    14 décembre 2009 at 11 h 10 min

    • Moi j’aime bien Foglia dans ses idées, un peu moins dans la forme.
      J’ai de la misère avec l’arrogance ou le mépris.
      Je vois trop de petits baveux de coin de rue qui en fait sont plutôt creux mais ne le savent pas lol
      Je ne crois pas que Foglia soit creux, mais parfois un ti peu arrogant 😉

      Éléonore

      14 décembre 2009 at 11 h 36 min

  4. Comme le fait remarquer Éléonore, ce que fait Foglia ressemble au blog, sauf qu’il est payé. 😉

    Cannelle

    14 décembre 2009 at 12 h 14 min

    • Comme je l’ai écrit plus haut, pour moi, Foglia, c’est l’archétype du blogueur. En fait, on peut dire ça de tous les chroniqueurs, Foglia comme les autres de son type.

      lebarbareerudit

      14 décembre 2009 at 20 h 04 min

  5. Les blogues, c’est bien pour communiquer de la sagesse. C’est bien de se laisser l’opportunité de la recevoir. Foglia n’en a que pour la sienne, et celle qu’il choisit…

    renartleveille

    14 décembre 2009 at 15 h 27 min

    • Je sais que certains blogues ne permettent pas les commentaires. C’est un choix que je ne partage pas. À mon avis, un des grands intérêts d’un blogue, c’est justement de pouvoir entretenir des conversations et des discussions via les sujets qui sont lancés par l’auteur. Se laisser imprégner de la sagesse des autres, c’est un exercice qui demande à la fois humilité et écoute…

      lebarbareerudit

      14 décembre 2009 at 20 h 01 min

  6. Je constate que plusieurs pro. de la presse écrite dénigrent les blogues. Pourquoi les blogues? Je crois qu’ils craignent pour leur avenir, avec raison.

    Ils réalisent qu’il y a pas mal de gens qui savent écrire ou qui ont quelque chose à dire!

    ACcent Grave

    Accent Grave

    14 décembre 2009 at 16 h 31 min

    • Je ne sais pas. Je crois que certains pro, comme tu dis, ne savent pas trop comment réagir face à cette nouvelle réalité et, réflexe naturel en pareil circonstance, on attaque ce qu’on ne comprend pas.

      Mais peut-être as-tu raison aussi…

      lebarbareerudit

      14 décembre 2009 at 20 h 02 min

  7. Les blogues, avec cette possibilité donnée au lecteur, de réagir instantanément est LA découverte littéraire du siècle.
    On peut tirer notre épingle du jeu au lieu de gueuler en silence en lisant un texte…

    Garamond

    15 décembre 2009 at 16 h 16 min

    • Les blogues peuvent devenir un espace de discussion. Il suffit que les sujets soient engageant et que les participants le soient aussi. Sans ces deux conditions, la discussion ne lèvera pas.

      Mais c’est certain que la possibilité de réagir est un puissant pouvoir donné aux lecteurs.

      lebarbareerudit

      16 décembre 2009 at 20 h 22 min

  8. PM a dit sur un autre blog : « … au cégep en même temps que Marc Lépine et cette vision des choses est très loin de la réalité. Pour moi, Foglia a tout d’un sale con qui fait mal son travail de journaliste. Il n’a pas trop changé ». Je pense qu’il n’aime pas Foglia.

    simpledream

    15 décembre 2009 at 20 h 03 min

  9. Tu devrais me faire un petit com sur mon blog, comme ça je retrouverais ton adresse…

    Moukmouk

    16 décembre 2009 at 20 h 23 min

  10. Les blogs c’est bien à la condition qu’ils soient ouverts à tous. Ceux qui font des blogs réservés à des privilégiés ont-ils des choses à cacher, ne sont-ils pas capables d’assumer leurs écrits? Si on a un blog on l’asssume à 100% et pour tout le monde: pas pour une minorité sélectionnée.

    cendrillon

    16 décembre 2009 at 21 h 16 min

    • Je vais te donner un exemple plus concret.

      Le site de notre école utilise un logiciel de blogue. Il y a une section publique que tous peuvent consulter et il y a une section privée qui n’est accessible qu’aux membres. Pourquoi? Parce qu’il y a là des nouvelles qui ne s’adressent qu’aux enseignants et au personnel de l’école ainsi que des documents privés et autre choses du genre.

      Imagine que tu écrives en collaboration une œuvre littéraire. Évidemment, tu ne veux pas nécessairement qu’on vienne voler tes idées! Donc, en supposant que tu veuilles le faire en utilisant un blogue, tu choisiras de donner accès seulement aux membres du blogue et non à l’ensemble de l’univers 2.0.

      Ce ne sont que deux exemples parmi d’autres. J’imagine qu’il pourrait y en avoir beaucoup d’autres.

      lebarbareerudit

      16 décembre 2009 at 21 h 21 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s