Le barbare érudit

Je mange du phoque cru avec mes mains en lisant du Baudelaire.

Programme double

with 35 comments

Aujourd’hui, programme double. Le double des sentiments, des émotions et de tout ce que vous voulez! Tout ça pour le plus grand bonheur des voyeurs!

Et on commence immédiatement par la partie triste de ce programme double. Oui, monsieur! On s’en va s’en tordre les boyaux de douleur, on va avoir les yeux pleins d’eau, on va pleurer comme des Madeleines et on va en gaspiller du mouchoir. C’est Kleenex qui va être content.

Ma femme me manque. Non, je ne veux pas de votre empathie, ni de vos bons mots. Je le sais, elle le sait, nous le savons. C’est un choix que nous avons fait sachant très bien ce que nous faisions et si on s’y astreint, c’est que nous sommes inconscients. On appelle ça faire un choix chiant sciemment.

Mélanie durant la journée de la culture

Ce sont les week-ends qui sont les plus longs et les plus difficiles. Alors que durant la semaine, il y a le travail et les enfants qui occupent tout mon temps, sans compter la paperasse, les téléphones, les réunions, le cours universitaire, alouette, le week-end, j’ai du temps pour m’ennuyer et pour ne penser qu’à elle. C’est vraiment lorsque je me réveille le samedi matin que je réalise à quel point je suis seul. Je ne sens pas la chaleur habituelle de son corps près du mien. Je n’ai plus l’odeur de ses cheveux et si j’étends le bras, je suis incapable de palper le galbe de sa jambe.

Fuck! C’est long! On n’est pas fait en bois!!!

Mélanie à New-York

Autant j’aimerais qu’elle soit là, autant je sais qu’elle aussi s’ennuie. Et ça ne fait qu’ajouter à ma grande frustration de ne pas pouvoir l’avoir à mes côtés. Oui, c’est égoïste. Oui, je pense d’abord à moi ici. Oui, je projette sur elle mes envies et ma douleur. Mais c’est ça, aussi, 14 ans de vie commune. C’est ça un investissement personnel et émotionnel avec quelqu’un. On ne compte plus son temps, on ne compte plus les heures passées ensemble, à s’aimer, à se haïr, à baiser, à jouir, à se bouder, à s’engueuler, à crier, à rire, à partager ses petits moments précieux et fugaces, à regarder un film ou à lire doucement, coucher l’un sur l’autre… c’est tout ça et encore plus qui me manque. Tout ça, rien de tout ça en même temps. Parce que je voudrais simplement qu’elle soit là. Sois là!

Mélanie à la pêche

Pis fuck la deuxième partie. Fuck le programme double. Je m’en vais dormir, pour oublier tout ça. J’ai juste envie à lundi pour ne plus y penser, pour me replonger dans le travail, la tête tellement prise par les mille et un problèmes qui submerge le cours normal de la semaine que ça me fait du bien et ça m’aide à ne pas trop penser à ma femme qui me manque.

Je t’aime Mel.

Publicités

Written by Le barbare érudit

6 décembre 2009 à 20 h 11 min

Publié dans Général

35 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Je sais que je me répète mais, je ne sais pas comment tu fais.

    Lionne

    6 décembre 2009 at 22 h 11 min

    • Je ne saurais te dire. On le vit, difficilement, mais on le vit.

      Nous nous reverrons à nowel. Pour deux semaines. J’ai hâte en crisse!

      lebarbareerudit

      7 décembre 2009 at 7 h 40 min

  2. Cher Barbare,
    Je suis marié depuis près d’un demi-siècle.
    J’ai parfois aussi voyagé seul (jamais plus d’un mois en une fois) et ma femme me manquait aussi.
    Mais je suis moins expansif que toi…
    Toi, tu as encore Internet et autres gadgets qui te permettent de savoir ce qui se passe au pays.
    On nous montrait hier à la télévision le retour de notre cosmonaute De Winne qui profita de 6 mois de vacances (à mes frais) en apesanteur: il pouvait même regarder son journal télévisé, envoyé pour lui tout seul…
    A son retour, il a dit (je parle aussi néerlandais à la maison) qu’il était content d’enfin passer quelques jours avec sa famille loin de caméras. C’était ça qui lui avait le plus manqué!
    Amitiés

    Armand

    6 décembre 2009 at 23 h 33 min

    • Tu sais, Armand, nous vivons tous ces séparations, même temporaire, à notre façon. Ça, c’était ma façon de lui rappeler que je l’aime et qu’elle me manque. Je lui parle plusieurs fois par semaine, nous nous écrivons et c’est comme ça que, tranquillement, nous passons au travers. Une journée à la fois. Comme on mange un éléphant.

      lebarbareerudit

      7 décembre 2009 at 7 h 42 min

  3. Truc qui n’aidera pas pantoute:

    À ton lever, prend 11 feuilles mobiles et un gros Sharpie noir. Sur la première feuille, écrit un gros « 1 », et pose-la sur ton comptoir, bien en vue. Sur la 2e feuille, écrit un gros « 2 » et pose-la par-dessus la 1e. Sur la 3e, écrit un gros « 3 » et…jusqu’à 11.

    Mardi matin, en te levant, prend la feuille sur le dessus de la pile (si tu as suivi les instructions à la lettre, ça devrait être celle avec un gros « 11 » dessus! 🙂

    Tu fais une grosse boule de papier avec pis tu la garoches su’l mur en disant: « T’ein ma tabarnak! »

    Mercredi matin, en te levant, tu répètes l’opération, avec, cette fois, la feuille avec un gros « 10 » dessus. Jeudi, la « 9 »…et ainsi de suite. (Si c’est pas clair jusqu’au bout, tu m’appeleras 🙂

    Si tu es pas trop gaga, le 18 au matin, tu vas prendre la feuille « 1 », tu vas la crisser au bout d’tes bras et il devrait alors y avoir 11 boules de papier par terre quelque part.

    À ce moment-là mon cher, dis-toi une chose: « Ah ben calisse, c’est aujourd’hui que je revois ma femme!!! »

    Comme j’te disais au début, ça t’aidera pas pantoute mais au moins pendant les quelques secondes de chacun de ces jours, tu vas pouvoir l’oublier le temps de te dire: « Criss que Frank est niaiseux par bouttes! »

    Take care my friend! 🙂

    frankybgood

    7 décembre 2009 at 2 h 11 min

    • T’as lu dans mes pensées en prémonition! J’avais pas fini de lire ton texte que je me disais justement : « Crisse qui est niaiseux… »

      Que veux-tu, c’est ça quand les grands esprits se rencontrent!

      lebarbareerudit

      7 décembre 2009 at 7 h 43 min

  4. Je ne sais pas trop quoi te dire…

    Je pourrais te traiter de fou, mais ça je te l’ai déjà dis! loll

    Quoi d’autre…

    Tu me fais penser aux martyres qui s’auto-mutilent pour mériter…

    J’pourrais crever de faim ou endurer tout un tas de difficultés à condition d’être entouré de tout mon petit monde, mes enfants et ma femme. À l’inverse, j’pourrais m’écrouler pour un rien sans eux! Juste à y penser, j’en ai presque la nausée.

    La question c’est pas comment tu fais? La question c’est pourquoi t’es con de même? loll

    Je le sais pas moi, réévalue les choses, vos priorités, les avantages. Choisis le plus gris des salaires, le plus grand confort, l’appartenance au village pis retourne chez vous stie ou ben va carrément la chercher!!!!!

    Si j’étais à tes côtés, j’te crisserais mon pied au cul, ça me ferait du bien à moi pour commencer, loll, pis peut-être que tu l’apprécierais, qui sait…

    Bien sûr, tout ça ne t’aide certainement pas…!

    Dans ce cas, j’espère simplement que ce matin, tout t’es un peu plus supportable… ;0)

    Amitiés dévergondées, si tu me le permets…

    Vieux Singe

    7 décembre 2009 at 8 h 50 min

    • Pour ce qui est du coup de pied au cul, vas-y fort. Mais je te jure que je vais me défendre! Hahahaha!!!

      Maintenant, en ce qui concerne la connerie de ce choix, ben, y a des affaires dont je préfère ne pas parler ici. Devoir de réserve oblige. Mais disons que lorsque je te dis que c’est d’un commun accord, tu peux me croire. C’est vraiment d’un commun accord. Et Franky est là pour le confirmer. Jamais, je te le dis, jamais je n’aurais imposé pareille chose à ma famille.

      J’apprécie franchement ta franchise et la façon directe que tu as de me l’envoyer en pleine face. Et ma femme aussi l’apprécie.

      J’accepte ton amitié dévergondé de bon cœur parce que ça me plaît!

      lebarbareerudit

      7 décembre 2009 at 12 h 26 min

      • Effectivement, je confirme! Non seulement d’un commun accord mais réfléchi.

        (tu m’enverras mon cash par chèque visé Nelson 🙂

        frankybgood

        7 décembre 2009 at 17 h 24 min

  5. Sérieux, là, n’est-ce pas la plus belle femme au monde?

    lebarbareerudit

    7 décembre 2009 at 12 h 29 min

  6. Oui ben comment dire avec le plus de retenue possible, puisqu’il s’agit aussi de ta femme, que même d’un commun accord, la situation idéalement devrait en être tout autrement! Ceci dit, ce n’est que mon opinion, tant mieux si tu la respecte, loll.

    Aussi, il m’est impossible de fournir les preuves publiquement de la beauté transcendantale de ma douce, lol! Elle tient mordicus à son anonymat!

    Mais tu peux me croire sur parole! loll

    Vieux Singe

    7 décembre 2009 at 13 h 41 min

    • Écoute, mon Vieux Singe. Qui de mieux que ma femme pour te répondre! Voici ce qu’elle m’a dit lorsque je lui ai envoyé une copie de ton commentaire (c’est étrange, mais elle ne vient pas lire mon blogue…) :

      « C’est sûr que ce qu’il dit fait plein de bon sang mais ne perdons pas de vue que même si c’est très difficile c’est un choix que nous avons fait à deux. Ce n’est pas pour toujours. Voyons-le comme une expérience de 10 mois. C’est rien dans toute une vie. Ça nous aura probablement permis de nous rapprocher et de confirmer notre amour (il ne reste plus qu’à nous remarier!). Pour ma part, ça m’a permis de confirmer que je suis capable d’un tas de choses. Je préfère quand je peux m’appuyer sur toi mais j’ai quand même une certaine indépendance. J’ai la chance de vivre avec une fille assez cool. On réalise un tas de choses ensemble. De ton côté, tu te réalises et tu prends soin de notre avenir financier. Tu en profites pour écrire, ce que tu as toujours voulu faire depuis longtemps. Tu ne prendrais pas autant le temps si nous étions là. Je m’ennuie extrêment et même parfois en me disant tout cela je n’arrive pas à me convaincre des bons côtés mais on va profiter de tous les moments où l’on va se retrouver (ça va être comme des minis lunes de miel – vois-tu le lien?) Je t’aime et je pense tout le temps à toi et à nos retrouvailles. »

      Voilà. Crisse que je l’aime!

      lebarbareerudit

      7 décembre 2009 at 17 h 19 min

  7. Bravo! loll

    D’accord j’te fous la paix, loll!

    Je vous aime aussi! Euh, non attends…!

    Chérie, je T’aime toi aussi! loll

    Vieux Singe

    7 décembre 2009 at 18 h 07 min

  8. Chanson que je chantais pendant mes 3 années de Baie-James , le barbare :

    Un enfant c’est facile à faire
    C’est après qu’çà prend du talent
    Pour l’amener de la terre à la lune
    Sur les ailes d’un cerf-volant
    Et chercher ce qu’il y a d’autres planètes
    Inconnues dans le fond de soi

    Un enfant c’est facile à faire
    C’est après qu’çà prend tout son temps
    Pour qu’il aime habiter notre terre
    Solitaire qu’il invente ses jouets
    Et qu’il prenne l’habitude de rire
    Et le temps d’aimer les autres enfants
    Pour se faire une belle enfance
    Et qu’il s’en souvienne longtemps

    Une femme c’est facile à mettre au lit
    C’est après qu’çà prend du génie
    Pour l’amener de la lune à la terre
    Sur les ailes de son prince charmant
    Et lui donner ce qu’il faut de caresse
    Pour tuer ses fantômes adolescents

    Une femme c’est facile à mettre au lit
    C’est après qu’çà prend toute la vie
    Pour qu’elle vienne toute en fleurs dans sa tête
    Solidaire de la pluie et du beau temps
    Et trouver ce qu’il manque de tendresse
    Pour rester son ami et son amant
    Pour qu’elle soit une idée maîtresse
    Et lui faire les plus beaux enfants

    -Claude Gauthier
    (Chanson d’amour d’un gars marié)

    Bozappa

    7 décembre 2009 at 18 h 14 min

    • Les 4 premières lignes sont bonnes!
      « Un enfant c’est facile à faire
      C’est après qu’çà prend du talent
      Pour l’amener de la terre à la lune
      Sur les ailes d’un cerf-volant »

      celle là-aussi:

      « Pour tuer ses fantômes adolescents »

      Le reste, c’est crissement à chier!

      On dirait une toune de beuverie nostalgique où le gars a tout fait pour tenter quelques réflexions!

      stie! J’espère que t’as pris la peine de l’insérer ici pour qu’on ris un peu, Bozappa!?

      Sinon ben, c un chum que tu cherches à encourager!?

      J’peux-tu faire un don?

      Vieux Singe

      7 décembre 2009 at 18 h 29 min

  9. Je chantais ça aussi …

    Ça se pense bien plus fin que les autres,un baveux.

    Ça se prend pour le nombril du monde,un baveux.

    S’ils savaient les pauvres diables,

    Que des amis c’est préférable,

    Ils agiraient peut-être un peu mieux,les baveux.

    Ça donne jamais de chances à personne.un baveux.

    Il y a juste ses idées qui sont bonnes,un baveux.

    Ça vit renfermé sur lui même,

    Dans la terreur et dans la haine,

    Même si aimer c’est merveilleux,un baveux.

    Ç’est bon pour partir une bataille,un baveux.

    Mais c’est bien rare que ça se chamaille,un baveux.

    Ç’est bien fantasse avec ses chums,

    C’est une chance pour lui de passer pour homme,

    Car seul c’est doublement peureux,un baveux.

    Ça l’aime à paraître important,un baveux.

    Ça se pense bien intelligent,un baveux.

    Ça veut toujours impressionner,

    Espérant qu’en étant montrés,

    Ils auront l’air un peu moins niaiseux,les baveux.

    Si vous ne voulez pas devenir,un baveux.

    Il suffit de ne pas agir,en baveux.

    Sachez toujours vous entourez,

    De gens qui aiment et sont aimés,

    Vous verrez vous serez beaucoup mieux,qu’un baveux.
    (qu’un esti d’baveux … )

    -Réal V. Benoit
    BOZAPPA OUT

    Bozappa

    7 décembre 2009 at 19 h 08 min

    • D’accord, on en est au réflexe minimaliste de la théorie du Vieux Singisme! loll

      Avoue quand même Le barbare que quoique caractérisé comme métaphysique, par tes bons soins, ça se tient en esti! loll

      C’est divertissant!

      Baveux, je peux, loll…

      M’obliger à aimer juste pour la forme, sourire hypocritement (textuellement ici), faire des grimaces rigolotes pour amuser la galerie, ça je me l’interdis!

      Si vos élans n’autorisent pas l’expression de nos différences, à quoi bon?

      ;0)

      Vieux Singe

      7 décembre 2009 at 19 h 29 min

  10. Deux remarques.

    1. Je ne modère pas ce blogue. C’est à dire que si, je le modère pour filtrer le spam, mais je publie tout ce qu’on y écrit. Tous les commentaires seront publiés, en faveur ou contre moi et les autres. Vous êtes donc avertis. Je suis contre la censure, toute forme de censure, de quelque nature et pour quelque raison que ce soit. Tenez-vous le pour dit.

    2. Personnellement, j’apprécie chaque intervention à sa juste valeur et je m’efforce de m’adapter à mon interlocuteur dans la façon dont je lui répond. J’espère un certain respect, mais je l’offre volontiers sans nécessairement l’attendre en retour. Ce qui se dira entre les participants ne regarde que ces derniers et je ne m’immiscerai pas entre vous.

    Voilà. Si ça vous choque, j’en suis vraiment désolé, mais ici, c’est ça la loi.

    lebarbareerudit

    7 décembre 2009 at 19 h 53 min

  11. T’es bon en maudit! J’sais pas comment tu fais!!

    L'artiste

    7 décembre 2009 at 22 h 40 min

  12. Cher Barbare,
    je crois que je vais t’envoyer mon homme dans le nord . Un peu d’ennui lui ferait le plus grand bien hi!hi! J’aurais peut-être droit aussi à des lettres d’amour enflammées!

    Lâchez-pas nowel arrive bientôt!

    Gabichou

    8 décembre 2009 at 12 h 40 min

    • Wow, c’est Gabichou! Écoute, ma belle, si tu m’envoies ton chum, je ne réponds pas de lui à son retour.

      J’espère qu’on va se voir à nowel. Pis oui, je l’aime ma femme, baon.

      lebarbareerudit

      8 décembre 2009 at 17 h 48 min

  13. Yes sir!

    frankybgood

    8 décembre 2009 at 23 h 13 min

  14. J’imagine Barbare que si tu l’as fait et que ton épouse était d’accord c’est que VOUS saviez que vous étiez capables.
    Tu ne l’as pas laissé avec 3 gamins, le dernier la couche aux fesses et la guédille au nez, la garderie, pis la plomberie qui pète, dans son 4 et demi insalubre à MTL lol.

    Il y a quelques année, chummy aurait pu aller en Islande pour sa compagnie, il voulait y aller et je l’aurais laisser aller avec plaisir et j’aurais pu le visiter à la mi-temps du projet de 4 mois. Mes enfants étaient déjà de beaux grands ados assez autonomes et fiston avait son permis de conduire.
    Malheureusement, le projet ne c’est pas concrétisé pour lui. Mais on ne dit pas non pour l’avenir.

    J’aime aussi le commentaire de ton épouse, qui elle aussi peut réaliser sa propre force la-dedans.

    Les colleux ne seront que meilleurs.

    Éléonore

    9 décembre 2009 at 23 h 16 min

    • J’ai une femme extraordinairement (belle) compréhensive et elle m’appuie dans mes projets. Je suis très choyé. J’en souhaite autant à tous.

      Comme elle le dit si bien, c’est quoi dix mois dans une vie?

      lebarbareerudit

      10 décembre 2009 at 7 h 40 min

  15. […] d’attendre. Et, quelques instants plus tard, ma femme! Wewoui, ma femme! Crisse que j’étais surpris de la voir se poindre à Quaqtaq pour le long […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s