Le barbare érudit

Je mange du phoque cru avec mes mains en lisant du Baudelaire.

Héliocentrisme

with 16 comments

Mon blogue a fait le tour du Soleil une première fois.

Je commençais cette aventure il y a un an aujourd’hui. Mon premier billet, plutôt insignifiant, rappelait que je tentai déjà l’expérience sans grand succès avant, ici, mais que j’abandonnai parce que n’étant tout simplement pas prêt.

Ce second départ fut le bon. Aujourd’hui, avec plus d’une centaine d’entrées, je me sens bien d’écrire. J’aime cet exercice qui me donne la chance d’aborder tous les sujets qui me titillent l’esprit, du plus anodin au plus sérieux. Je prends plaisir à lire les nombreux commentaires qu’on me laisse et à y répondre parce que je crois sincèrement que j’ai le devoir d’entretenir ces relations qui se nouent par les mots que nous employons, par cette voix virtuelle qui nous identifie sur le web 2.0.

Je dis cette aventure, je devrais plutôt parler (écrire?) de parcours. Un parcours qui me fait passer par toute sorte de chemins et qui m’aide à me définir en tant que membre d’une nouvelle communauté, une communauté qui n’existe pas, une communauté peuplée d’octets voyageant à la vitesse de la lumière dans des câbles de fibres optiques, une communauté dont la réalité est souvent encore plus forte que la réalité elle-même.

J’ai la chance de rencontrer des gens extraordinaires, des gens intelligents, intéressants, avec qui j’entretiens une réelle relation d’amitié. Tout ça grâce à ce fameux web 2.0 dont on parle tant dans la blogosphère. Et ces amitiés ne sont pas moins réelles que celles que j’ai forgées dans ma vie physique. Les deux se complètent, les deux forment un tout cohérent que je n’ai nullement envie d’abandonner.

Ainsi que je l’écrivais récemment, ce blogue ne serait rien sans les nombreux autres blogues que je visite régulièrement et qui alimentent ma réflexion et mes humeurs au fil des jours et des semaines. Ma blogoliste est remplie d’auteurs fascinants, intéressants, éclectiques, profonds, drôles, érotiques, provocants, surréalistes, intelligents, sensibles, personnels et j’en passe. Chacun d’eux, souvent sans même le réaliser, contribue à me donner le goût de poursuivre cette aventure.

Ce blogue, mon blogue, je vous l’offre, chers lecteurs, pour le seul plaisir de le savoir lu. Vous faire partager mes élucubrations boréales, pseudo philosophiques, politiques ou tout simplement loufoques, font mon petit bonheur irrégulier.

Une chose est certaine : c’est la première et la dernière fois que je célèbre l’anniversaire de mon blogue. Je ne le ferai plus. Ni l’année prochaine, ni toutes les années suivantes, tant et aussi longtemps que je l’entretiendrai. Pourquoi? Ça n’a pour moi aucune signification particulière. Tout ce que je célèbre aujourd’hui, c’est que mon blogue a fait une fois le tour du Soleil. S’il s’écrivait sur Mercure, il aurait déjà plus de quatre ans, alors que s’il s’écrivait sur Jupiter, il aurait à peine 1/25e d’année. Tout est relatif.

Publicités

Written by Le barbare érudit

1 décembre 2009 à 10 h 08 min

Publié dans Général

16 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Cher Barbare,
    Puisque tu aimes les paradoxes, pense que, puisque tu es dans la voie lactée, tu as réalisé à peu près un 225 millionnième d’année galactique!
    Enfin, j’ignore si on peut parler d’années galactiques…
    De plus, comme notre galaxie n’est pas rigide et que l’extérieur ne va pas à la même vitesse que l’intérieur, il risque d’y avoir des contestations, tout comme pour l’âge de l’univers.
    A ce sujet, sais-tu que c’est un belge (Gorges Lemaître) qui a, le premier, eu l’idée du « big bang »?
    Amitiés

    Armand

    1 décembre 2009 at 11 h 12 min

  2. Justement, c’est une question qui me hantait depuis quelques jours…

    lebarbareerudit

    1 décembre 2009 at 11 h 22 min

  3. Un an! Bravo…

    J’ai passé beaucoup de temps sur votre blog quand je vous ai découvert. Merci de ce que vous écrivez, je trouve qu’un grand sens critique ainsi qu’une saine confiance en vous se manifeste dans vos textes.

    Bonne continuation!

    Holland

    1 décembre 2009 at 11 h 23 min

  4. Pouhahahahahahaha je ris de ta réponse à Armand… 😆

    Bon anniversaire mon cher Barbare apprivoisé
    xoxo

    C’est un très beau texte, et je prends volontiers l’ensemble de ton oeuvre puisque tu nous l’offre aussi joliment 😉

    Galadriel

    1 décembre 2009 at 12 h 34 min

    • Y a pas juste toi qui peut être drôle!

      Hahahaha!!!

      Merci Galadriel. Sache que je prends un immense plaisir à te lire aussi.

      lebarbareerudit

      1 décembre 2009 at 13 h 21 min

  5. Bon, puisque cela ne représente rien de particulier, je ne dirai pas « Bon anniversaire » mais plutôt « Bravo »… Bravo pour avoir persévéré tout ce temps, le temps d’établir une base solide qui t’apporte aujourd’hui quelque chose dont tu as besoin.

    Et aussi, Merci, car cette persévérance m’a permis à moi de débuter un parcours du même genre et j’en suis bien heureux (pas bienheureux là!)

    Chow mein!

    frankybgood

    1 décembre 2009 at 16 h 57 min

  6. En temps absolu, l’âge de ton blogue est donc 7.28×10-11. Félicitations! 🙂

    Mazzaroth

    1 décembre 2009 at 20 h 28 min

  7. Ce que j’ai trouvé d’intéressant, notamment, à écrire ainsi pendant deux ans (pour ma part), c’est de conserver la trace de mes réflexions, de pouvoir me replonger dans le passé et d’en tirer ainsi, plus facilement, des conclusions pour le futur.

    C’est le souvenir qui m’importe.

    rougem

    1 décembre 2009 at 20 h 38 min

    • Lorsque je me relis (c’est rare, mais ça arrive), je découvre comment ma pensé évolue au fil du temps. Je redécouvre même parfois des textes dont j’avais oublié l’existence. Je crois qu’il n’y a rien de plus important que de ne pas faire du surplace. Mon blogue m’aide à le faire.

      lebarbareerudit

      2 décembre 2009 at 8 h 21 min

  8. J’adore ce bout de phrase:

    « …une communauté dont la réalité est souvent encore plus forte que la réalité elle-même. »

    … rien à rajouter!

    Mon cortex est en train de s’éteindre, en cette heure tardive.

    Vieux Singe

    1 décembre 2009 at 23 h 15 min

    • Merci Vieux Singe.

      J’y pense, il serait temps qu’on ne s’entende pas sur quelque chose, histoire de débattre comme sur la vaccination.

      Hahaha!

      lebarbareerudit

      2 décembre 2009 at 8 h 22 min

      • T’as bien raison Le Barbare! Tu pourrais enfin user de tes terminaisons en « isme » et de tes « sime » pour épater la galerie! lolll

        Le « VIEUX SINGISME » contre « Le barbare érudisme »…

        La provocation est presque sainement lancée, il ne manque plus que le sujet…!

        ;0)

        Vieux Singe

        2 décembre 2009 at 9 h 19 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s