Le barbare érudit

Je mange du phoque cru avec mes mains en lisant du Baudelaire.

Deux livres

with 2 comments

Deux livres vraiment très bons dont je ne peux que recommander la lecture. Ils m’aident énormément à approfondir ma réflexion sur des sujets qui me tiennent à coeur.

Le Gène égoïste

Le premier : Le Gène égoïste, de Richard Dawkins. C’est un livre qui traite d’évolution dans un cadre qu’on appelle néodarwinien. Il place le gène comme unité fondamentale de l’évolution et de la sélection naturelle. C’est fascinant et nous ne pouvons faire autrement que de nous poser de nombreuses questions en lien avec les nombreux concepts qui y sont abordées. De plus, Dawkins pose l’existence de mèmes, l’équivalent culturel des gènes et qui a donné naissance à une discipline, la mémétique. C’est, selon moi, l’aspect le plus intéressant du livre puisqu’il donne enfin une explication rationnelle à l’existence des valeurs morales, de la religion, l’idée étant qu’un mème, tout comme un gène, survive aux organismes dans lesquels ils ont vécu.

Contre la réforme

Le second livre, c’est Contre la réforme de Normand Baillargeon, que Normand m’a gracieusement remis suite à une courte intervention de ma part sur son blogue. Je viens tout juste de le recevoir et j’en commence la lecture. À peine ai-je effleuré une dizaine de pages que je suis conquis. C’est d’abord la clarté du propos qui détonne dans ce débat où obscurantisme et utilisation d’un jargon sont souvent la meilleure arme contre ceux qui sont justement contre. Normand se propose de faire une analyse en profondeur des fondements théoriques de deux grands courants de pensée en éducation et explique méthodiquement pourquoi les bases de la réforme sont tout simplement mauvaises. Un ouvrage éclairant que je recommande à tous, et pas seulement à ceux qui travaillent dans le domaine de l’éducation. Merci Normand.

Publicités

Written by Le barbare érudit

17 octobre 2009 à 21 h 50 min

2 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Je ne peux qu’être d’accord avec tes deux choix ! Le premier – savoureux (je lis actuellement Il était une fois nos ancêtres, fascinant également), le deuxième, je n’ai pas lu, mais je connais l’homme (et lu son petit essai sur l’Anarchie).

    Rouge

    29 octobre 2009 at 22 h 46 min

  2. La jargon pro-réforme n’aide pas sa cause non plus.

    J’aime beaucoup Normand Baillargeon et j’ai acheté son livre Contre la réforme dès sa sortie en librairie. Hélas, le temps me manque pour avancer dans sa lecture (la plaquette n’est pourtant ma grosse, mais ma pile de correction est énorme). Il y a par contre quelque chose qui m’agace et j’ai bien hâte de mettre le doigt sur ce que c’est ! C’est donc à suivre.

    Missmath

    30 octobre 2009 at 8 h 34 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s