Le barbare érudit

Je mange du phoque cru avec mes mains en lisant du Baudelaire.

L’Univers

with one comment

Article absolument fascinant sur l’Univers et nos connaissances bien imparfaites de ce dernier. À lire dans Le devoir de ce matin

« Si l’espace est infini, si vous le faites vibrer comme un tambour infini, vous trouverez toutes les longueurs d’onde possibles et imaginables. Or, on voyait plutôt l’équivalent d’une coupure dans les graves. À partir d’une certaine longueur, l’univers ne vibre plus », explique le chercheur qui voit dans cette observation une évidence que l’instrument de musique « univers » est de taille finie, et donc, qu’il ne peut vibrer sur une longueur d’onde plus grande que sa taille.

Publicités

Written by Le barbare érudit

28 septembre 2009 à 8 h 35 min

Publié dans Général

Une Réponse

Subscribe to comments with RSS.

  1. Fascinant. Envie d’écouter le pulsar du crabe ?

    http://www.spst.org/pluiedescience/0109/0109_03.html

    Pourquoi le premier pulsar n’est pas encore revenu ?

    Beau Zappa

    28 septembre 2009 at 19 h 16 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s