Le barbare érudit

Je mange du phoque cru avec mes mains en lisant du Baudelaire.

Une pause

leave a comment »

Voilà une semaine que je suis arrivé à Quaqtaq. Et une semaine que je suis en poste à titre de directeur d’école. Disons que c’est un très beau défi. J’insiste sur le très. J’ai du travail à ne pas savoir quoi en faire, ça me tient très occupé et c’est très bien comme ça : ça me donne aussi moins de temps pour m’ennuyer de ma femme et de ma fille.

Mais je sens que ça va être long. Vivre loin des gens qu’on aime, même si de nouvelles personnes viennent combler (très) partiellement ce manque, fait en sorte qu’on entre vite dans une espèce d’état second, un flottement entre la réalité et la perception de la réalité. C’est là où je me trouve maintenant. Je ne sais plus très bien si je suis ici ou si je me perçois ici.

Si vous ne me suivez pas, c’est pas grave. Je ne suis pas certain de me suivre moi-même.

Vous aurez aussi remarqué que j’alimente mon blogue de façon moins fréquente. C’est normal. J’ai décidé de prendre une pause dont la longueur sera indéterminée. J’ai besoin de toute ma tête pour réapprendre à vivre seul et comme elle est déjà pas mal prise par le travail, le peu qui me reste devra être prioritairement réorienté vers ma propre survie mentale.

Je m’en excuse. Mais je reviendrai.

Publicités

Written by Le barbare érudit

23 août 2009 à 17 h 16 min

Publié dans Général

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s