Le barbare érudit

Je mange du phoque cru avec mes mains en lisant du Baudelaire.

Le menteur

with 3 comments

Les derniers sondages montrent une dégringolade des appuis au parti libéral du Québec tout à fait digne de la chute de l’ange au Venezuela. Le niveau de satisfaction à l’égard de ce premier gouvernement majoritaire est si bas qu’on se demande pourquoi ils ont été élus en premier lieu.

La plupart des analystes qui se prononcent sur cette spectaculaire chute donne le déficit budgétaire, les résultats de la caisse de dépôt et la nomination de Sabia comme explication à ces résultats. Donc, si je comprends bien, l’électorat aurait la mémoire courte et porte son jugement sur les tout derniers événements à s’être produit.

Je crois qu’ils ont tort. Je crois que ces chroniqueurs se trompent sur la raison de cette chute.

En fait, je crois que si la population est si critique vis-à-vis du gouvernement libéral, c’est que cette population a encore en mémoire tout ce que les dirigeants du parti libéral ont dit et fait au cours de la dernière compagne électorale.

Le problème n’est pas le déficit, ni la caisse de dépôt ni la nomination de Sabia. Si toutes ces choses avaient été annoncées dans les règles de l’art, si les dirigeants avaient été un tant soit peu responsables et, j’ose, honnêtes, il n’y aurait pas aujourd’hui un aussi brutal rappel à l’ordre de la part de la population.

Avoir les deux mains sur le volant, pour reprendre l’expression si chère à notre célèbre premier ministre, ça ne veut pas seulement dire savoir où l’on va, mais aussi, et surtout, savoir d’où l’on vient. Il faut connaître son passé afin de bien préparer l’avenir. Je sais, je sais, ce sont de vieilles phrases qu’on entend tous les jours dans la bouche de tous les philosophes patentés de la planète. Et je les dis parce qu’elles ont, ici, une lumineuse façon d’éclairer la grogne populaire à l’endroit de notre cher gouvernement.

Je crois que les gens n’acceptent pas les demi-vérités que nous lancent tous les jours nos politiciens et leurs armées de relationnistes. Comment croire le PM lorsqu’il nous dit, affirme!, qu’il ne savait rien de l’ampleur de la crise à la caisse? Comment avoir confiance en la grande argentière quand, larme à l’oeil, la main droite sur le coeur, elle jure qu’elle ne pouvait pas savoir que le Québec retournerait en déficit durant la campagne électorale? Comment avoir confiance en un gouvernement qui nomme un homme pratiquement honni à la tête du bas de laine des Québécois sans opposition? (Il n’y avait vraiment personne d’assez qualifier au Québec???)

En fait, on a tous l’impression de nous être faits fourrer. On s’est penché et le gouvernement nous l’a enfoncé bien profondément dans le cul.

C’est vulgaire, mais j’en suis convaincu, c’est exactement ce que ressentent les électeurs maintenant.

Publicités

Written by Le barbare érudit

26 mars 2009 à 14 h 18 min

Publié dans Politique provinciale

3 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Parfois, la vulgarité est plus juste que tous les discours.
    Je découvre votre blogue, et je reviendrai.
    En passant, petite erreur au premier paragraphe: vous avez écrit «gouvernement minoritaire». Malheureusement, il est bel et bien majoritaire…

    Hortensia

    29 mars 2009 at 8 h 04 min

  2. Phénomène normal et bien connu. Tous les gouvernements majoritaires font les choses les plus impopulaires dans ls premiers 30mois de leur mandat et travaille par la suite à faire oublier leurs vacheries en achetant l’opinion publique à coups de millions.

    Qu’ils aient mentis ou pas, ça n’a pas d’importance. Le peuple a la mémoire courte. Très courte. Trop courte. Les libéraux savaient ce qui se passait à la Caisse de dépôt, savaient qu’ils auraient un déficit. Mais visage à deux faces comme ils le sont, qu’est-ce que quelques mensonges de plus?

    Yosemithe

    1 avril 2009 at 19 h 18 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s