Le barbare érudit

Je mange du phoque cru avec mes mains en lisant du Baudelaire.

Du blogue

leave a comment »

Bloguer, c’est créer quelque chose lentement. C’est bâtir une maison, un édifice, une pierre à la fois, un mot à la fois, un billet à la fois. Lorsque je m’assois devant mon ordi pour écrire, je me retrouve seul, face à mon écran, noir, le vide. Je dois pêcher dans mon univers personnel le sujet et les mots, construire les phrases et les paragraphes, construire le sens et les arguments de ce que j’ai à dire, de ce que je veux partager.

C’est toujours ce que je trouve le plus difficile. Je n’ai pas toujours quelque chose à dire. Parfois, je n’ai rien à dire. Parfois, aucun sujet ne soulève en moi la passion de partager quelque idée, quelque mot d’esprit, quelque finesse de la raison. Parfois, tout ce que j’ai à offrir, ce ne sont qu’ineptie et vacuité.

Mais il m’arrive aussi à l’occasion d’en avoir tellement à dire que je me retrouve sans mot. Muet d’en avoir trop à écrire. Le syndrome de la page confuse. Mes idées se bousculent, elles se frappent, elles se battent pour obtenir mon attention, elles veulent toutes prendre l’avant-scène, ne se font pas de quartier. On les dirait animés d’une volonté propre, d’une vie qui les rende d’autant plus difficiles à contenir qu’elles prennent le contrôle de la mienne.

Je préfère donc me taire.

J’ai appris à ne pas parler lorsque je n’ai rien à dire. J’ai appris à écouter et à lire lorsque je n’ai rien à partager, lorsque, ayant pris connaissance du monde qui m’entoure et de la rotation de la Terre, je constate que tout me lasse, tout m’indiffère.

Publicités

Written by Le barbare érudit

10 mars 2009 à 9 h 30 min

Publié dans Général

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s